Se connecter

Bénédiction de Siméon et Levi

SIMEON ET LEVI

Le second fils de Jacob fut Siméon. Léa sa mère s’écria : « L’Eternel a entendu que je n’étais pas aimée, et Il m’a encore accordé cet enfant » (Genèse 30 : 33). Léa donna ensuite naissance au troisième fils de Jacob qu’elle nomma Lévi car dit-elle : « Cette fois, mon mari s’attachera à moi car je lui ai enfanté trois fils ». Jacob aimait Rachel et dédaignait Léa.

Lorsqu’ils furent adultes, Siméon et Lévi s’unirent pour massacrer tous les hommes de la ville de Sichem. La Bible ne nous cache pas les défauts ainsi que les graves erreurs des enfants d’Israël. Jacob réprouve Siméon et Lévi ; nous le lisons dans Genèse 49 : 5 à 7 : « Siméon et Lévi sont frères ; leurs glaives sont des instruments de violence. Que mon âme n’entre point dans leur conciliabule, que mon esprit ne s’unisse point à leur assemblée ! Car dans leur colère, ils ont tué des hommes et, dans leur méchanceté, ils ont coupé les jarrets des taureaux. Maudite soit leur colère, car elle est violente, et leur fureur, car elle est cruelle ! Je les séparerai dans Jacob, et je les disperserai dans Israël ». Remarquons que Jacob ne maudit pas ses fils, mais leur colère. Ils n’auront pas de territoire dans la terre promise, ils seront dispersés parmi les autres tribus. Cependant Siméon est cité parmi les douze familles d’Israël par le prophète Ezéchiel, et dans le livre de l’Apocalypse. Cette tribu monta sur le Mont Garizim pour y prononcer les bénédictions de D.ieu sur le peuple d’Israël.

Lévi eut un sort particulier. Après qu’Israël ait fabriqué le veau d’or au pied du Sinaï, Lévi prouva son désir de s’attacher à D.ieu seul. Les lévites et les sacrificateurs (descendants de Lévi et d’Aaron) furent consacrés au service du Tabernacle dans le désert, puis au Temple à Jérusalem. D.ieu devint leur héritage ; c’est pourquoi Moïse prononça sur eux ces paroles : « Les thummim et les urim (vérités et lumières) ont été confiés à l’homme saint, que tu as tenté à Massa, et avec qui tu as contesté aux eaux de Meriba. Lévi dit de son père et de sa mère : Je ne les ai point vus ! Il ne distingue point ses frères, il ne connaît point ses enfants. Car ils observent ta parole et ils gardent ton alliance ; ils enseignent tes ordonnances à Jacob, et ta loi à Israël ; ils mettent l’encens sous tes narines et l’holocauste sur ton autel. Bénis sa force, ô Eternel ! Agrée l’œuvre de ses mains ! Brise les reins de ses adversaires, et que ses ennemis ne se relèvent plus ! » (Deutéronome 33 : 8 à 11). Il y a beaucoup à dire concernant Lévi et le plan de D.ieu. Les fils de Lévi se consacrèrent à l’Eternel qui les prit à son service. Ils portèrent l’arche de l’Alliance, offrirent les sacrifices et le parfum d’adoration. Aujourd’hui, dans la Nouvelle Alliance, des hommes et des femmes d’Israël et aussi de toutes les nations de la terre sont au bénéfice de la promesse faite à Abraham notre père : « … toutes les familles de la terre seront bénies en toi … » (Genèse 28 : 14).
Shimon-Pierre, un fils d’Israël s’est écrié plus tard : « Approchez-vous de lui, pierre vivante, rejetée par les hommes, mais choisie et précieuse devant D.ieu ; et vous-mêmes, comme des pierres vivantes, édifiez-vous pour former une maison spirituelle, un saint sacerdoce, afin d’offrir des victimes spirituelles, agréables à D.ieu par Yéshoua le Messie » (I Pierre 2 : 4 à 5). Toutes les promesses de D.ieu se sont incarnées et accomplies en Yéshoua notre Messie (que les nations appellent Jésus-Christ), gloire d’Israël, peuple de D.ieu. Consacrons-nous donc à son service.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Image CAPTCHA

*requis

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>