Se connecter

L’adoration

L’ADORATION.

 

Introduction.

Je souhaiterais parler de l’adoration et de la louange parce que, bien souvent en tempsMessianiques, nous pouvons passer à côté de quelque chose de glorieux, de beau. L’Eglise peut aussi passer à côté de quelque chose de glorieux en ne comprenant pas exactement ce que Dieu demande par rapport à la louange, par rapport à l’adoration. Effectivement, il y a une grande part de grâce et de bénédiction qui s’attache à la louange, à l’adoration. Par compte nous pouvons passer à côté parce que nous n’en avons pas compris vraiment la profondeur, le sens, l’utilité aux yeux de Dieu.

 

Adorer le Dieu de son cœur.

Quand Satan s’est approché de Yeshoua pour lui demander de l’adorer, de se prosterner devant lui, Yeshoua a répondu a Satan : « Va-t’en, Satan! Car l’Ecriture déclare: Adore le Seigneur ton D.ieu et ne rends de culte qu’à lui seul. » Sachez que c’est un commandement dans la Bible : « Tu adoreras le Seigneur ton D.ieu » est plus qu’une simple parole ; cela a été placé comme un commandement à l’intérieur de la parole de Dieu. Cela n’a pas été placé comme une possibilité de vie pour le Croyant, comme quelque chose que l’on peut faire ou que l’on peut ne pas faire.

 

La vie de prière.

Nous sommes tous conscients que nous avons besoin de prier. C’est vrai que c’est une chose importante, et tous les Croyants en sont conscients, que la victoire s’attache à la prière. Un Croyant qui n’a pas une vie de prière, qui n’est pas convaincu dans la prière, qui ne passe pas du temps au près de son D.ieu, aura quelque part quelque chose de bancale. A certains moments dans les épreuves, les difficultés, les soucis, ou face à la tentation, s’il n’a pas développé cette vie de prière, il aura du mal, il aura des difficultés. Et bien souvent s’il n’avance pas, c’est parce que il a stoppé sa vie de prière. De cela nous sommes tous conscients.

 

L’adorer pour ce qu’Il est.

Mais la louange donne beaucoup d’attention à une autre forme de prière qui est l’adoration que l’on passe au près de son D.ieu. Vous savez, lorsque nous nous présentons devant D.ieu, il est bien de le servir, de faire sa volonté, ce sont des choses importantes, mais il faut aussi l’adorer pour ce qu’Il est. Le nom de D.ieu a quelque chose de merveilleux, c’est qu’en fait le nom de D.ieu en Lui-même ne peut que nous pousser à l’adoration. Quand Moïse s’est retrouvé devant l’Eternel, et qu’il lui a demandé « Comment t’appelles-tu ?  » D.ieu dans son nom même pousse à l’adorer. Il répond : « Je suis Celui qui suis« . Cela veut dire qu’Il a donné un nom que l’on ne peut pas définir, quelque chose qui dépasse l’intelligence humaine, que l’on ne peut pas mettre dans une boite. On peut toujours donner une définition à D.ieu, essayer de donner des termes qui correspondent à sa personnalité, à ses attributs, qui essaient de le décrire. Mais le nom de D.ieu Lui-même, le nom que D.ieu a révélé aux hommes est un nom qui dépassera toutes les définitions que l’on pourra donner, toutes les possibilités, les aspects de sa personnalité que l’on pourra donner. Je ne dis pas que ces définitions, ces aspects, ces attributs sont faux, mais D.ieu est toujours plus grand, toujours plus loin que ce que nous, en temps qu’hommes, pouvons tenter de définir. C’est pour cela que le nom qu’Il a donné Lui-même à Moïse, c’est un nom qui ne le définit pas à une capacité ou une dimension humaine, à un regard humain. Le nom même de D.ieu va plus loin que la dimension des hommes.

Nous abandonner à D.ieu.

Pour cette raison, nous comprenons qu’à certains moments, nous avons besoin de nous abandonner à D.ieu, nous abandonner complètement en la présence de D.ieu. En fait, l’adoration est un moment où nous nous abandonnons dans la présence de D.ieu, c’est un moment où j’allais dire, nous pouvons nous lâcher complètement dans la présence de D.ieu. Yeshoua pouvait dire dans Jean au chapitre 4 au verset 23 :

«  Mais le moment vient, et il est même déjà là, où les vrais adorateurs adoreront le Père en étant guidés par son Esprit et selon sa vérité; car tels sont les adorateurs que veut le Père. »

Il y a dans les paroles même de Yeshoua une volonté d’adoration. Il dit que le Père demande des adorateurs. Bien sûr, pour cela nous avons besoin d’être sauvé: le Père demande des adorateurs. Je crois que nous avons besoin dans notre vie, notre marche, notre position chrétienne de saisir cela, de comprendre cela, de nous en accaparer.

 

Soyez saints comme je suis Saint.

D.ieu demande des adorateurs. C’est-à-dire qu’Il veut que nous soyons dans une vie de sainteté, de sanctification.  Il a dit « Soyez saints comme Je suis saint« , tout en faisant des prières et en tout temps, c’est la volonté de D.ieu, mais il est aussi très clairement écrit qu’Il veut que les Croyants soient des adorateurs.

 

Chacun sa façon.

Alors, bien sûr ce qui compte n’est pas la forme que nous donnons à l’adoration. J’allais dire qu’il n’y a pas une technique. Suivant les gens, suivant les personnalités, ce que nous sommes, ce que nous aimons, et là je parle de choses purement humaines, nous avons tous des goûts différents, cela se retrouve dans l’adoration. C’est pour cela que nous ne pouvons pas donner une technique en disant que pour adorer il faut faire comme cela plutôt qu’autrement. On ne peut pas non plus placer une certaine méthode parce que en fonction des personnalités des gens cela ne s’appliquera pas forcément. Par contre, il y a quand même une réalité qui doit être la même pour tous : l’adoration est un moment où nous sommes dans la présence de D.ieu, où nous pouvons nous abandonner complètement dans cette présence.  La seule réalité qui compte est d’être là avec son D.ieu, et de ne rien attendre de particulier. Il est vrai que lorsque nous prions, nous sommes là aussi avec D.ieu. Yeshoua dit, « enferme toi dans ta chambre, et ton Père qui voit dans le secret, qui est là dans le lieu secret« .., mais dans la relation de prière que nous avons avec D.ieu, c’est une relation où, quelque part, nous attendons quelque chose de D.ieu. C’est légitime, je ne suis pas en train de vous en faire grief, la Bible le dit, nous avons des tas de besoins dans nos vies, des tas de choses qui ont besoin d’être comblées, et il est légitime de nous retrouver dans la prière et de les demander à D.ieu.  L’adoration ou la louange, c’est un moment où l’on ne demande pas, on ne cherche pas à recevoir quelque chose de particulier hormis la présence de D.ieu, hormis d’entrer dans l’intimité de l’Eternel, dans Sa présence. Et, en fait, ce que l’on désire dans ces moments-là, c’est, quelque part, se sentir rempli de Sa présence, de se sentir aimer de D.ieu. Ceci est une chose importante, à certains moments nous en avons besoin.  La Bible dit que nous sommes devenus le Temple de l’Esprit. 

 

Besoin de marcher dans la sainteté.

Il y a une réalité si nous voulons entrer dans la louange. Nous avons besoin d’être saints. Nous avons besoin de marcher dans la sainteté. Je crois qu’il est impossible d’entrer dans l’adoration et la louange si nous conservons dans nos vies volontairement des choses que D.ieu condamne.  Le péché fait souffrir le cœur de Dieu.

Je ne dis absolument pas que nous pouvons perdre notre salut, mais je pense qu’il est bon de nous rappeler que nous pouvons briser quelque part cette relation que nous avons avec D.ieu, parce que le péché fait souffrir le cœur de Dieu.

 Si Yeshoua dit qu’Il demande maintenant des adorateurs en esprit et en vérité, c’est que nous avons besoin d’avoir des cœurs remplis de ce que D.ieu veut faire de nous. La Bible nous parle des fruits de l’Esprit, de la bonté, de l’amour, la patience, la joie, ce sont ces choses-là doivent  être dans l’adoration.  lorsque nous marchons dans la volonté du Seigneur, nous avons cette joie dans nos cœurs. Et quand nous avons cette joie nous pouvons pénétrer dans la présence de l’Eternel. Et plus nous pénétrons dans la présence de l’Eternel, plus cette joie s’intensifie en nous. C’est une cause à effet réelle.

 

Nous n’adorons pas par incompréhension.

 

Cœurs transformés et discernement.

Alors, D.ieu cherche des adorateurs. Pourquoi ? Parce que lorsque nous adorons, c’est un moment où nous vivons D.ieu. Nous, nous ne demandons rien, mais c’est le moment où nous recevons le plus.  Le Seigneur, ouvre la porte ».  Il va commencer à transformer nos cœurs, à transformer nos vies.

 

 

Simplicité, détachement, et silence dans le cœur. S’oublier.

Il y a un verset dans les psaumes, le psaume 92 :

« 1 ¶. Chant pour le jour du sabbat. (92-2) Comme on fait bien de te louer, Seigneur, et de te célébrer en chantant, Dieu très-haut!

2  (92-3) d’annoncer dès le matin ta bonté, et pendant la nuit ta fidélité,

3  (92-4) au son du luth et de la harpe, aux accords de la lyre!

4  (92-5) Ce que tu as fait, Seigneur, m’a réjoui, je crie ma joie pour ce que tu as réalisé.

5  (92-6) Seigneur, que tes actions sont grandioses et tes pensées profondes!

6  (92-7) Le sot ne s’en rend pas compte, l’idiot n’y comprend rien. »

Il y a un moment où nous avons besoin de nous arrêter devant D.ieu, de se mettre à genou, de nous oublier nous-mêmes pour pouvoir porter les problèmes des autres.  La Bible nous dit que quand David est en train de louer l’Eternel, ce qui l’intéresse est l’œuvre, la beauté, les grâces de l’Eternel. Il est bon de louer l’Eternel et de célébrer son nom. David, à certains moments, savait s’arrêter.  Il savait mettre de côté son existence, son quotidien et s’arrêter dans la présence de D.ieu. Il y a un moment où l’on doit savoir s’arrêter, ne plus penser à soi, oublier nos propres soucis, nos fardeaux pour pouvoir uniquement penser à Dieu. contempler la beauté, la gloire de l’Eternel.

Nous pouvons lire dans Actes, au chapitre 2:

« 42 ¶ Tous s’appliquaient fidèlement à écouter l’enseignement que donnaient les apôtres, à vivre dans la communion fraternelle, à prendre part aux repas communs et à participer aux prières.

43  Chacun ressentait de la crainte, car D.ieu accomplissait beaucoup de prodiges et de miracles par l’intermédiaire des apôtres.

44  Tous les croyants étaient unis et partageaient entre eux tout ce qu’ils possédaient.

45  Ils vendaient leurs propriétés et leurs biens et répartissaient l’argent ainsi obtenu entre tous, en tenant compte des besoins de chacun.

46  Chaque jour, régulièrement, ils se réunissaient dans le temple, ils prenaient leurs repas ensemble dans leurs maisons et mangeaient leur nourriture avec joie et simplicité de coeur.

47  Ils louaient D.ieu et ils étaient estimés par tout le monde. Et le Seigneur ajoutait chaque jour à leur groupe ceux qu’il amenait au salut. »

Ils étaient dans la communion fraternelle, ils étaient assidus au temple, louant D.ieu, c’est précisé, qu’ils étaient fidèles dans les prières, ils étaient fidèles dans toutes ces choses. Colossiens chapitre 3 nous dit : » recherchons la sanctification »

Prenons plaisir dans les choses de l’Eternel.

Il nous est dit dans Colossiens au chapitre 3 verset 14 :

« Ainsi donc, comme des élus de Dieu saints et bien-aimés, revêtez-vous de sentiments de compassion, d’humilité, de douceur, de patience, supportez-vous les uns les autres. Si l’un a sujet de se plaindre de l’autre, pardonnez-vous réciproquement. De même que Christ vous a pardonné, pardonnez-vous aussi. Mais par dessus toutes ces choses, revêtez-vous de l’amour qui est le lien de la perfection. Et que la paix de Christ à laquelle vous avez été appelés pour former un seul corps règne dans vos cœurs, et soyez reconnaissants. Que la parole de Christ demeure en vous dans toute sa richesse. Instruisez-vous et exhortez-vous les uns les autres en toute sagesse par des psaumes, par des hymnes, par des cantiques spirituels. Chantons à Dieu dans vos cœurs en vertu de la grâce. Et quoi que vous fassiez en parole et en œuvre, faites tout au nom du Seigneur Jésus en rendant par Lui des actions de grâce à Dieu le Père. »

Ce passage nous parle de cette adoration, de cette louange,  la manière dont Paul s’exprime. Si l’un a à se plaindre de l’autre, pardonnez-vous réciproquement. Paul nous demande de nous revêtir de sentiments d’amour, de pouvoir vivre dans la paix des uns des autres. de pouvoir nous renouveler.

 

Rendons grâce en toutes choses.

 La Bible nous dit dans le psaume 100 verset 15 :

« Entrez dans ses portes avec des louanges, dans ses parvis avec des cantiques, célébrez, bénissez son nom ».

La Bible nous dit aussi « l’Eternel habite au milieu de la louange de son peuple » parce que c’est ce que D.ieu veut de son peuple, ces temps d’adoration, ces temps où nous pouvons nous oublier dans sa présence.  La lettre aux Thessalonissiens nous demande de rendre grâce en toutes choses. C’est important de remercier le Seigneur, d’apprendre à être reconnaissants vis à vis de D.ieu.  Romains 1 verset 18 :

«  La colère de Dieu se révèle du Ciel contre toute impiété et toute injustice des hommes qui retienne injustement la vérité captive. Car ce que l’on peut connaître de Dieu est manifeste pour eux, Dieu le leur ayant fait connaître. En effet, les perfections invisibles de Dieu, sa puissance éternelle et sa divinité se voient comme à l’œil nu depuis la création du Monde quand on les considère dans ses ouvrages. Ils sont donc inexcusables. Car ayant connu Dieu, ils ne l’ont point glorifié comme Dieu, et ils ne Lui ont point rendu grâce. »

Il dit : « ils ne lui ont point rendu grâce« . Si nous n’apprenons pas à adorer le Seigneur, si nous n’apprenons pas à Lui rendre grâce, à le louer et à le remercier de ce qu’Il a fait pour nous nous passons à côté de cette dimension de l’adoration et de la louange. Je crois que chacun d’entre nous, nous avons à apprendre cela, à prendre ce moment de recueillement : « Seigneur, je ne vis plus pour moi, dans ces temps, je m’abandonne à toi ».

 

3 Commentaire(s) sur “L’adoration
  1. kathy bernard a ecrit:

    merci de tout mon coeur pour votre enseignement ça fais longtemps je cherchais des reponses sur l’adoration QUE DIEU VOUS BENISSE Retiens ferme ce que tu as afin que personne ne prenne ta couronne

  2. Coulibaly Lassina a ecrit:

    Je vous remercie pour ces enseignements. et le Bon Dieu vous bénisse.shalom

  3. POTTIER a ecrit:

    Bonjour, pourquelle raison écrivez vous le Nom de DIEU comme ceci: D.ieu. ?
    Merci pour votre site
    Que notre seigneur vous bénisse
    Fabrice

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Image CAPTCHA

*requis

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>