Se connecter

Fatwa – Bruler les églises de la péninsule arabique

MONDE ARABO MUSULMAN
Fatwa – Bruler les églises de la péninsule arabique
    
Abdulaziz Ibn Abdullah al-Cheikh, le grand mufti du Royaume d’Arabie Saoudite, a émis au mois de mars une fatwa religieuse dans laquelle il appelle à la destruction de toutes les églises de la péninsule arabique.

 

Elle a été émise en réponse à un député koweïtien qui souhaitait savoir comment il pourrait faire pour interdire la construction d’églises dans son pays.

L’Arabie saoudite interdit tous les bâtiments de prières non-musulmans, ce qui oblige les chrétiens à risquer une arrestation en priant dans des maisons privées, mais il existe des églises pour les minorités chrétiennes aux Émirats arabes unis, au Qatar, au Koweït, à Bahreïn, à Oman et au Yémen.

Des évêques chrétiens en Allemagne, en Autriche et en Russie ont protesté contre cette déclaration, négation inacceptable des droits de l’homme de millions de travailleurs étrangers dans la région du Golfe selon eux.
Près de 3,5 millions de chrétiens en effet, vivent dans le Golfe, dont de nombreux travailleurs catholiques venus d’Inde et des Philippines.

La conférence des évêques en Autriche, où le roi saoudien Abdullah prévoit d’ouvrir un centre de dialogue interreligieux, a exigé une explication officielle de Riyad.
« Comment le grand mufti pourrait-il émettre une fatwa d’une telle importance dans le dos de son roi? Nous voyons une contradiction entre la volonté de dialogue affiché et l’attitude du mufti ».

Monseigneur Mark de Yegoryevsk, chef du département orthodoxe russe pour les églises à l’étranger, a déclaré la fatwa « alarmante » tandis que Monseigneur Robert Zollitsch, président de la Conférence épiscopale allemande, accusait le mufti  » de ne montrer aucun respect pour la liberté religieuse, la coexistence et le libre exercice des cultes ».
Une telle critique des leaders chrétiens envers leurs homologues musulmans très rare.

Dans un email envoyé au Jerusalem Post, Giulio Meotti, journaliste italien du journal Il Foglio et expert des chrétiens au Moyen-Orient, écrit
« Cette fatwa est comme l’Iran d’Ahmadinejad appelant à la destruction de l’Etat d’Israël.
Les Juifs et les chrétiens sont aujourd’hui la cible d’un nouveau génocide imminent » écrit-il.

Selon lui, la fatwa aura des conséquences pour les chrétiens de la région, et l’Occident doit y répondre avec une « campagne anti-génocidaire » basée sur la Convention de l’ONU sur la prévention et la répression du crime de génocide, ratifiée le 12 Janvier 1951.

Catherine Ashton devait être en week-end.

Commentaire(s) sur “Fatwa – Bruler les églises de la péninsule arabique
  1. boudjakdji a ecrit:

    ce n’est pas étonnant avec l’argent ils peuvent tout faire .Redoublons de prière afin d’enrayer leur projet de destruction , surtout quand il s’agit d’ISRAEL FAZIA

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Image CAPTCHA

*requis

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>