Se connecter

NITSAVIM

Nitsavim

 

Vous êtes placés aujourd’hui, vous tous, en présence de l’Éternel, votre Dieu : vos chefs de tribus, vos anciens, vos préposés, chaque citoyen d’Israël ;

vos enfants, vos femmes et l’étranger qui est dans tes camps, depuis le fendeur de bois jusqu’au puiseur d’eau, afin d’entrer dans l’alliance de l’Éternel, ton Dieu, et dans son pacte solennel, par lesquels il traite avec toi en ce jour, voulant te constituer aujourd’hui pour son peuple, et lui-même être ton Dieu, comme il te l’a déclaré, et comme il l’avait juré à tes pères Abraham, Isaac et Jacob.

 Eternité de l’Alliance

Et ce n’est pas avec vous seuls que j’institue cette alliance et ce pacte ; mais avec ceux qui sont aujourd’hui placés avec nous, en présence de l’Éternel, notre Dieu, et avec ceux qui ne sont pas ici, à côté de nous, en ce jour.

 

Car vous savez le séjour que nous avons fait au pays d’Egypte, et nos pérégrinations parmi les peuples où vous avez passé ; vous avez vu leurs abominations et leurs immondes idoles, le bois et la pierre ; l’argent et l’or déifiés chez eux.

Or, il pourrait se trouver parmi vous un homme ou une femme, une famille, une tribu, dont l’esprit, infidèle aujourd’hui déjà à l’Éternel, notre Dieu, se déterminerait à servir les dieux de ces nations ; il pourrait exister parmi vous quelque racine d’où naîtraient des fruits vénéneux et amers. C’est-à-dire qu’après avoir entendu les termes de cette imprécation, cet homme se donnerait de l’assurance dans le secret de son cœur, en disant : « Je resterai heureux, tout en me livrant à la passion de mon cœur ; » et alors la passion assouvie entraînerait celle qui a soif.

L’Éternel ne consentira jamais à lui pardonner ! Oui, alors, la colère de l’Éternel et son indignation s’enflammeront contre cet homme, et toutes les malédictions consignées dans ce livre s’abattront sur lui, et le Seigneur effacera son nom de dessous le ciel. Et il le distinguera, par le malheur, entre toutes les tribus d’Israël, en lui infligeant toutes les malédictions du pacte formulé dans ce livre de la doctrine.

Alors, quand les générations futures, vos descendants qui naîtront plus tard, et l’étranger venu d’une contrée lointaine, observeront les plaies de ce pays-là et les calamités dont le Seigneur l’aura affligé : terre de soufre et de sel, partout calcinée, inculte et improductive, impuissante à faire pousser une herbe ; ruinée comme Sodome et Gomorrhe, Adma et Séboïm, que l’Éternel bouleversa dans sa colère et dans son courroux ; et quand ils diront, tous ces peuples : « A quel propos l’Éternel a-t-il ainsi traité ce pays ? Pourquoi s’est allumée cette grande colère ? »

On répondra : « Parce qu’ils ont abandonné l’alliance de l’Éternel, Dieu de leurs pères, l’alliance qu’il avait contractée avec eux, après les avoir fait sortir du pays d’Egypte ; parce qu’ils sont allés servir des divinités étrangères et se prosterner devant elles, des divinités qu’ils ne connaissaient point et qu’ils n’avaient pas reçues en partage. Alors la colère de l’Éternel s’est allumée contre ce pays-là, au point de diriger sur lui toutes les malédictions écrites dans ce livre ; et l’Éternel les a arrachés de leur sol avec colère, animosité, indignation extrême, et il les a jetés sur une autre terre comme cela se voit aujourd’hui. »

Les choses cachées appartiennent au Seigneur, notre Dieu ; mais les choses révélées importent à nous et à nos enfants jusqu’aux derniers âges, afin que nous mettions en pratique toutes les paroles de cette doctrine.

Retour des exilés

30

Lorsque tout ceci t’adviendra, la bénédiction et la malédiction que je t’ai présentées, si tu les rumines en ton cœur, parmi toutes les nations où le Seigneur ton Dieu t’aura repoussé ; si tu reviens au Seigneur ton Dieu et si tu écoutes sa voix en tout ce que je te prescris jusqu’aujourd’hui, toi et tes fils, de tout ton cœur et de toute ton âme : Alors le Seigneur ton Dieu reviendra avec tes captifs, il aura pitié de toi et te rassemblera à nouveau d’entre tous les peuples parmi lesquels le Seigneur t’aura dispersé.

Serais-tu exilé à l’extrémité des cieux, de là, le Seigneur ton Dieu te rassemblerait, de là il te prendrait. Le Seigneur ton Dieu te ramènera dans le pays qu’auront possédé tes pères et tu le posséderas à ton tour. Il te rendra heureux et plus nombreux encore que tes pères.

Le Seigneur ton Dieu circoncira ton cœur et le cœur de ta descendance, afin que tu aimes le Seigneur ton Dieu de tout ton cœur et de toute ton âme, pour que tu vives.

Le Seigneur ton Dieu fera tomber toutes ces malédictions sur tes ennemis et tes adversaires qui t’ont persécuté.

Mais toi tu reviendras et tu écouteras la voix du Seigneur et tu accompliras tous ses commandements que je te prescris aujourd’hui. Et le Seigneur ton Dieu te comblera de biens dans toute œuvre de tes mains, fruit de tes entrailles, fruit de ton bétail, fruit de ton sol, car le Seigneur se réjouira à nouveau de te faire du bien, comme il s’en est réjoui pour tes pères.

Du moins, si tu écoutes la voix du Seigneur ton Dieu en observant ses commandements et ses décrets, inscrits dans le livre de cette loi, si tu reviens au Seigneur ton Dieu de tout ton cœur et de toute ton âme.

La Loi du cœur

Car cette loi que je te prescris aujourd’hui n’est pas trop élevée pour toi ni trop lointaine. Elle n’est pas au ciel pour que tu dises : « Qui montera pour nous au ciel nous la chercher, pour nous la faire entendre, que nous la mettions en pratique ! » Et elle n’est pas au-delà des mers pour que tu dises : « Qui ira pour nous au-delà des mers nous la chercher, nous la faire entendre que nous l’accomplissions ! » Elle est au contraire très proche de toi : dans ta bouche, dans ton cœur, pour l’accomplir.

La Loi de vie

Regarde, je mets aujourd’hui devant toi la vie et le bien, la mort et le mal. En faisant ce que je t’ordonne aujourd’hui, d’aimer le Seigneur ton Dieu et de marcher dans ses voies, d’observer ses commandements, ses lois et ses statuts, tu vivras, tu grandiras, et le Seigneur ton Dieu te bénira dans le pays dont tu vas entrer en possession.

Mais si ton cœur se détourne et si tu n’écoutes pas, si tu te laisses entraîner à te prosterner devant des dieux étrangers et à les servir : Je vous déclare aujourd’hui que vous périrez, vous ne prolongerez pas vos jours sur la terre où, passant le Jourdain, tu vas entrer pour en prendre possession. Je prends à témoin, contre vous, en ce jour le ciel et la terre : j’ai mis devant toi la vie et la mort, la bénédiction et la malédiction, tu choisiras la vie afin que tu vives, toi et ta descendance, aimant le Seigneur ton Dieu, écoutant sa voix et t’attachant à lui ; car là est ta vie et ta longévité, c’est ainsi que tu demeureras sur la terre que le Seigneur a juré à tes pères, Abraham, Isaac et Jacob de leur donner.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Image CAPTCHA

*requis

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>