Se connecter

Yeshoua le Juif

Le juif  Yeshoua Jésus

juif-talith.jpeg

Nous nous intéressons, nous juifs réfléchis, à Jésus et au christianisme, parce qu’il nous faut comprendre la crise produite au sein de notre peuple, pendant les deux premiers siècles avant l’ère courante et qui a engendré le message de Jésus au sein de son peuple et de ceux qu’on a appelés « chrétiens » à Antioche (Actes 11, 26).

Jésus était et fut, tout au long de sa vie, juif croyant et pratiquant. Rien dans sa vie, ni dans ses idées, ni dans sa conduite, n’était en dehors du judaïsme, si ce n’est sa crucifixion romaine. Il est né juif, de parents juifs, sa foi était juive comme sa prière et son enseignement. Il parlait hébreu et araméen. Il priait dans les synagogues, pas dans les églises comme les chrétiens plus tard. Il enseignait exclusivement à son peuple et ne désirait rien d’autre que le retour des « brebis égarées » dans le troupeau, c’est-à-dire, les juifs infidèles à la Torah et à la volonté divine. Il a été présenté au Temple comme les enfants juifs et il y enseigna même. Il faisait ses sermons du shabbat dans les synagogues comme les rabbins. Il était circoncis dans sa chair, et pas seulement dans son cœur ou dans son esprit. Il portait un nom juif et quel nom ! Il ne lisait que la Torah et les prophètes, et pas les Évangiles ou les Épîtres. Il a reçu la tradition de Joseph, « l’homme juste » et de Marie. Siméon, Zacharie le prêtre, Élisabeth son épouse et leur fils Jean-Baptiste étaient juifs, comme tous les disciples de Jésus. Luc était certes païen, mais c’était un « craignant Dieu », c’est-à-dire attiré par le judaïsme à Antioche ; il acceptait la foi juive, mais ne suivait pas le rite et les coutumes juives qu’il découvrait dans cette capitale romaine de la Province de Syrie. Toute l’existence de Jésus, comme celle des Apôtres, se déroulait sur la Terre promise, à part le court moment qu’il passa en Égypte avec sa mère. Ses paraboles, ses métaphores, ses allégories étaient celles des rabbins et des scribes de son temps. Son amour pour son peuple était manifeste et il le proclamait même à travers la dureté des critiques qu’il adressait à ses maîtres. Les prophètes qui l’ont précédé furent même beaucoup plus incisifs que lui, car leur déception était à la mesure de l’amour et de l’admiration qu’ils vouaient à leur peuple. Il était nourri par eux, d’ailleurs ; il portait les franges à son vêtement appelé tsitsith (Matthieu 9, 20). Il priait quand il se mettait à table pour manger, avant et après le repas (Marc 6, 41). Il s’est défendu contre le diable qui l’a trois fois tenté, en s’appuyant sur trois versets du Deutéronome. Il n’a pas aboli la Loi et n’a pas méprisé le rituel religieux. À l’instar des pharisiens, il a enseigné l’esprit et l’ouverture qui doivent accompagner la pratique religieuse pour lui éviter l’obscurantisme et le légalisme ou le formalisme. Il célébrait la Pâque juive selon le rituel rabbinique, avec la bénédiction sur le vin et sur la matsah (pain azyme). Il était bien juif pratiquant, et pas seulement juif d’origine. Il était bien croyant, et pas seulement pratiquant.

Il nous faut donc, chrétiens et juifs, nous rencontrer et partager sérieusement pour apprendre quelle est la fonction exacte que Dieu attend de chacun de nous.

ABECASSIS Armand

6 Commentaire(s) sur “Yeshoua le Juif
  1. BOUDJAKDJI a ecrit:

    oui je suis d’accord sachant qu’il pratiquait tout cela dans toute sa simplicité nous devons tous agir comme cela aimer,agir et prier pour Israel et tous ceux qui se sont éloigné de cette vérité baruh H.achem fazia

  2. Eric Louembet a ecrit:

    Tout d’abord je suis gabonais, au centre de l’afrique.Je suis entièrement d’accord que jesus était un véritable juif pratiquant .il n’a jamais laissé planer de doute sur son appartenance juive. lorsque nous lisons bien les évangiles ils prenait part à toutes
    les fêtes juives. Et dans le langages de l’apocalypse on retrouve beaucoup des symboles et des expressions typiquement juives à savoir les chandeliers, les coupes, les trompetes, l’autel
    ou »agneau immolé », le trône et les quattres êtres vivants décris dans le livre d’Ezeckiel.Le langage des Bêtes léopard, ours, lion. Hors c’est Jesus, on le dit ,qui montre à jean toutes ces choses dans des Visions.Un autre exemple est l’épitre au Hébreux….

  3. de Gueltzl Laurence a ecrit:

    Je me réjouie de lire cette article Monsieur et je suis extrêmement sensible par votre désir que juifs et chrétiens se rencontrent. Nous sommes de nombreux à avoir ce même voeux et prions depuis longtemps pour que cela se réalise.
    Cette soif de se rencontrer est de plus en plus ressentie comme une nécessité….. comme si il manquait à notre « puzzle » des pièces essentielles!
    Des partages faits dans le plus grand des respects, avec la vision de rechercher uniquement la Gloire de Dieu et notre joie, seraient certainement très enrichissants!
    Je reste à votre disposition Monsieur, pour organiser une sympathique et informelle réunion de maison avec plusieurs personnes ouvertes, si vous le souhaitiez toujours….depuis le 11 novembre 2009!!!
    Nous avons tant besoin de découvrir les richesses, « des temps fixés par l’Eternel », tout au long de l’année par les fêtes perpétuelles qui sont les uniques et vraies fêtes voulues par Dieu et sûrement beaucoup d’autres choses que Dieu a en réserve pour ceux qui sont de bonne volonté et animés d’un esprit de paix. Peut-être, avez-vous eu déjà des rencontres et que je vous réponds trop tard!!!
    De toute façon, que cela se fasse ou non, soyez béni d’avoir pensé cette nécessité.
    L de G
    (Nous nous sommes déjà rencontrés en avion…j’avais cédé à mon mari ma place près de vous, étant trop intimidée! Mais le vif désir de parler avec les juifs me rend plus hardie!)

  4. abdel a ecrit:

    Chalom,je me rejouie de se message trés encourageant,si seulement tout ces église qui pourais prier pour ceux peuple que D.ieu a oin et qu’il a choisie,nous devrions la mains dans la main de prier d’un méme coeur,la nous détabiliserons ces religions qui ne sont pas a la gloire de D.ieu nous devons tenir dans tout situation car nous avons un D.ieu vivant nous ne devons pas avoir peur mais de combatre avec les armes de D.ieu qui est la parole la thora

  5. Pingback: Celebrity Blog

  6. Myriam Paradis a ecrit:

    Je suis fort contente de voir que cette manière de voir atteint toutes les nations et suis très enthousiaste. Je voudrais que tous ceux qui se disent disciples de Yeshua, suivent ses pas. Beaucoup hésitent car ils devraient abandonner les coutumes romaines qui sont des coutumes paiennes. Yeshua n´a jamais suivi celles-ci. Si nous voulons avancer dans notre foi, il nous faut suivre Yeshua qui en fait est suivre les principes que l´Eternel nous a ordonnés c`est-à-dire la Torah. Le rôle de Yeshua étant de nous éclaircir sur celle-ci et de se sacrifier pour nous sauver de la mort eternelle.
    Comment faire pour entrer en contact avec le Rabin Emanuel?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Image CAPTCHA

*requis

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>