Catalogue des CDs d’enseignements 2017

Thématiques et titres

  1. Parasha Vaye’hi
    Titre – Vaye’hi : un futur prophétique (30/12/17)
    Titre – L’engendrement dans la lumière de la Création (14/01/17)
  2. Parasha Bereshit
    Titre – L’abîme et les dimensions du mal à combattre (23/12/17)
  3. Prière et E’had
    Titre – Comment habiter la prière ? (02/12/17)
    Titre – Tzitziot et prière (21/11/17)
    Titre – La Tefilah, fondement de vie (12/08/17)
  4. Parasha Vayetze
    Titre – Habiter la poussière ou les cieux (25/11/17)
  5. Mayim ‘Hayim : les eaux de la Vie
    Titre – Les fleuves d’eau vive (14/11/17)
    Titre – Les fleuves d’eau vive(22/08/17)
  6. Parasha ‘Haye Sarah
    Titre – Tourner sa face vers le mur (11/11/17)
  7. Parasha Vayera
    Titre – Donner un sens à l’épreuve (04/11/17)
  8. Parasha Noa’h : une identité et une vie nouvelles
    Titre – La puissance des noms (21/10/17)
  9. Parasha Shoftim
    Titre – La puissance de Sa bénédiction (26/08/17)
  10. Parasha Re’eh
    Titre – « Voir », vision du passé et du futur (19/08/17)
  11. Parasha Eqev
    Titre – La Tefilah, fondement de vie (12/08/17)
  12. Parasha Vaet’hanane : prier
    Titre – Dibour : force de Vie et accomplissement (08/08/17)
    Titre – La prière et le futur (05/08/17)
  13. Le temps de l’Omer
    Titre – Le temps de l’Omer et l’Homme Nouveau (29/04/17)
    Titre – Préparer son âme de résurrection (13/05/17)

Description détaillée par titre

Shabbat 30/12/2017

Titre : « Vaye’hi : un futur prophétique »
Thématique : « Parasha : Vaye’hi »

Shabbat 23/12/2017

Titre : « L’abîme et les dimensions du mal à combattre »
Thématique : « Parasha : Bereshit »
Résumé : Dans la pensée d’Israël, le Souffle divin qui couvait la Vie à la surface des eaux, est lié au Messie. Qu’est-ce que l’abîme ?
Cette question nous conduira à saisir la pensée profonde du combat que D. veut que nous menions, qui nous invite à quitter l’absurde, tout ce qui nous rend aveugle et sourd, pour acquérir une âme de la résurrection.

Shabbat 02/12/2017

Titre : « Comment habiter la prière ? »
Thématique : « Prière et E’had »
Résumé : Cet enseignement vient à la suite de celui du 21/11/2017, pour aller plus loin dans la compréhension de ce qu’est « vivre en D.ieu dans le Messie », à travers la prière.
Dans une scène clef des Evangiles, Yeshoua cite Hashem : « Ma maison sera appelée une maison de prière pour toutes les nations… » (Marc 11/14-17). Comment habiter la prière ? Ou comment celle-ci nous habite-t-elle ?
Dans la pensée hébraïque, prier est un temps on l’on entre dans la dimension la plus authentique de la « Vie », où l’on construit son présent, mais aussi son futur.
La prière écrit l’éternité d’Hashem en nous, dans un mouvement de tout notre être vers Lui, rythmé et incessant, sans interruption du coucher au lever, pour tous les jours de notre vie.
C’est dans ces cercles successifs, tracés dans le temps et l’espace au fil des Rendez-vous fixés par D.ieu, et non par notre agenda, que nous accomplissons pleinement notre Vie en Lui. Yeshoua nous a montré l’exemple.

Shabbat 25/11/2017

Titre : « Habiter la poussière ou les cieux »
Thématique : « Parasha : Vayetze »

Mardi 21/11/2017

Titre : « Tzitziot et prière »
Thématique : « Prière et E’had »
Résumé : Dans le livre des Nombres (Chap. 15/38-41), Hashem nous demande de porter des franges (Tzitzit, en héb), aux coins de nos vêtements. Pourquoi cette recommandation
D’abord en relation avec la prière (Tefilah, en héb), et pour être plus concret, avec l’attachement à D.ieu, le port des Tzitzit invite au détachement et à l’écoute…
La gestuelle qui l’accompagne notamment dans le Shema, vise à offrir une protection pour les yeux et le cœur. Au-delà, elle nous amène à comprendre ce que veut signifie, vivre en, et avec l’Eternel, dans le Messie.

Mardi 14/11/2017

Titre : « Les fleuves d’eau vive » (6)
Thématique : « Mayim ‘Hayim, les eaux de la Vie »
Résumé : L’eau est le symbole de différentes notions dans la Torah, et notamment de l’enseignement, entendu en premier lieu comme la correction du cœur par laquelle seulement s’ouvre un chemin nouveau. Dans la pensée hébraïque, l’enseignement de la Torah est en relation avec ce qui est désigné par Olam Haba.
Celui-ci fait référence au Monde qui Vient, pour être précis, c’est-à-dire à quelque chose qui sera établi. Il se différencie du Olam Hazé ou Monde d’En-Bas, monde présent.
Lorsque Yeshoua parle à la Samaritaine, et évoque une « eau vive », rejaillissant jusque dans la vie éternelle (Yo’hanan/Jean 4/14), on est tout à coup confronté à une « image » inconnue, presque inaccessible à notre intelligence : de quelle eau parle-t-il ?
Dans le texte grec, l’eau vive est toujours traduite par le terme Zoé dont le sens est de « posséder la vitalité. » Autrement dit, il est ici question de vivre, de respiration.
Nous ne sommes pas là dans le registre d’une amélioration de la vie présente, dans un degré de vie supérieur, mais dans une Vie d’un ordre différent, d’une tout autre nature, qui s’ajoute et se confronte à la première…

Shabbat 11/11/2017

Titre : « Tourner sa face vers le mur »
Thématique : « Parasha : ‘Haye Sarah »

Shabbat 04/11/2017

Titre : « Donner un sens à l’épreuve »
Thématique : « Parasha Vayera »

Shabbat 21/10/2017

Titre : « La puissance des noms »
Thématique : « Parasha : Noa’h ; une identité et une vie nouvelles »

Shabbat 26/08/2017

Titre : « La puissance de Sa bénédiction »
Thématique : « Parasha : Shoftim »

Mardi 22/08/2017

Titre : « Les fleuves d’eau vive » (1)
Thématique : « Mayim ‘Hayim, les eaux de la Vie »
Résumé : « Yeshoua lui (à la Samaritaine) répondit : «  Si tu savais le don de D.ieu et qui est celui qui te dit : Donne-moi à boire, c’est toi qui l’aurait prié et il t’aurait donné de l’eau vive. »
Qu’elle est cette eau vive dont parlait Yeshoua ? Cette question est le point de départ d’une réflexion qui, en rapprochant les deux textes des Psaumes (Ps. 1/1-3) et de Jérémie 17/7-8, nous amène, dans ce temps d’Eloul, à cheminer et préparer nos cœurs au temps de purification qu’est la fête de Yom Kippour.

Shabbat 19/08/2017

Titre : « Voir », vision du passé et du futur
Thématique : « Parasha : Re’eh »

Shabbat 12/08/2017

Titre : « La Tefilah, fondement de vie »
Thématique : « Prière et E’had »,  « Parasha : Eqev »
Résumé : Au Chapitre 10:12 du livre de D’varim (Deutéronome), il nous est dit : « Et maintenant Israël, ce que l’Eternel te demande, c’est de Le révérer, de suivre en tout Ses voies, de Le servir de tout ton cœur et de toute ton âme. »
D.ieu s’adresse ici à Israël peu avant la traversée du Jourdain. Ce verset est le point de départ de toute une démarche nouvelle de vie proposée à l’Homme. Il nous invite à comprendre ce qu’est la crainte de D.ieu et l’attachement à Son Nom.
Dans la pensée juive, ou bien nous sommes dans l’attachement à D.ieu, ou bien nous sommes dans le détachement.
En hébreu, la racine du mot « attachement » est aussi celle du mot « Prière ». En somme, c’est une vie de prière qu’Hashem nous demande.
Comment le comprendre ? Si la prière doit nous transformer, comment se présenter devant D.ieu et tenir dans Sa présence ? Quel est le temps favorable, propice à l’exaucement ? La prière est-elle solitaire, ou liée à la vie comunautaire ? Ne suis-je pas responsable de mon frère ?
L’enseignement relie notamment cette parasha aux paroles du Mashia’h Yeshoua et aux versets de Matthieu 18/19-20, pour mieux comprendre ce qu’Hashem attend de nous lorsqu’Il nous demande de bâtir une maison de prière.

Mardi 08/08/2017

Titre : « Dibour : force de Vie et accomplissement »
Thématique : « Prier, Parasha : Vaet’hanane »

Shabbat 05/08/2017

Titre :  « La prière et le futur »
Thématique : « Parasha : Vaet’hanane »

Shabbat 13/05/2017

Titre : « Préparer son âme de résurrection »
Thématique : « Le temps de l’Omer »
Résumé : La parasha Emor que nous étudions ce Shabbat dans le temps de l’Omer, débute avec l’interdiction faite aux prêtres d’entrer en contact avec la mort, avec ce qui souille la Vie (Vayikra 21/1).
Tout ce temps de l’Omer doit nous trouver occupés à un effort constant pour élever nos âmes, afin que celles-ci atteignent l’identité la plus proche de la nature divine : une âme de la résurrection.
C’est l’exemple que nous a donné le Messie, lui qui a vaincu la mort, traversé tous les cieux, pour atteindre le niveau le plus haut du Ciel où il siège (Tehilim 110/1, 5). Yeshoua parle bien de deux royaumes distincts dans lesquels nous sommes appelés à entrer : celui des Cieux, et celui de D.ieu.

Shabbat 29/04/2017

Titre : « Le temps de l’Omer et l’Homme Nouveau »
Thématique : « Le temps de l’Omer »
Résumé : Après la délivrance des égyptiens, Israël va devoir apprendre à construire son identité. Délivrance n’est pas liberté.
Dans la pensée juive, cette construction passe par cinq niveaux de l’âme, qui sont autant d’étapes à franchir pour atteindre la nature de ce que Paul (Shaül de Tarse) appelle l’Home Nouveau. Devenir cet Homme Nouveau est donc l’itinéraire du temps de l’Omer, celui d’une âme accomplie dans le Messie.

Shabbat 14/01/2017

Titre : « L’engendrement dans la lumière de la Création »
Thématique : « Parasha Vaye’hi : il vécut »