2e : pains sans levain

Dans Lévitique 23, 4-8, D.ieu nous ordonne de célébrer sept jours, au printemps dans l’hémisphère nord (dans le premier mois de l’année du calendrier hébreu), lors desquels tout levain doit être proscrit, et lors desquels la consommation de pains sans levain revêt un sens spirituel profond.

D.ieu à Moise

Dieu donna à Moïse des directives précises relatives à la manière dont les Israélites devaient quitter l’Égypte. Il leur a expliqué qu’ils doivent commémorer leur exode hors de l’Égypte en observant sept jours sans levain, en tant que fête.

« Vous conserverez le souvenir de ce jour, et vous le célébrerez par une fête en l’honneur de l’Eternel ; vous le célébrerez comme une loi perpétuelle pour vos descendants. Pendant sept jours, vous mangerez des pains sans levain. Dès le premier jour, il n’y aura plus de levain dans vos maisons ; car toute personne qui mangera du pain levé, du premier jour au septième jour, sera retranchée d’Israël. Le premier jour, vous aurez une sainte convocation ; et le septième jour, vous aurez une sainte convocation. On ne fera aucun travail ces jours-là ; vous pourrez seulement préparer la nourriture de chaque personne.

Vous observerez la fête des pains sans levain, car c’est en ce jour même que j’aurai fait sortir vos armées du pays d’Egypte ; vous observerez ce jour comme une loi perpétuelle pour vos descendants.

Le premier mois, le quatorzième jour du mois, au soir, vous mangerez des pains sans levain jusqu’au soir du vingt et unième jour. Pendant sept jours, il ne se trouvera point de levain dans vos maisons ; car toute personne qui mangera du pain levé sera retranchée de l’assemblée d’Israël, que ce soit un étranger ou un indigène. Vous ne mangerez point de pain levé ; dans toutes vos demeures, vous mangerez des pains sans levain » (Exode 12:14-20).

Que représente le levain, dans la Bible ?

La libération, des Israélites, de la servitude de l’Égypte, était symbolique de quelqu’un qui échappe à l’esclavage du péché.

« Mais grâces soient rendues à Dieu de ce que, après avoir été esclaves du péché, vous avez obéi de cœur à la règle de doctrine dans laquelle vous avez été instruits. Ayant été affranchis du péché, vous êtes devenus esclaves de la justice » (Romains 6:17-18).