La Toute Puissance de D.ieu

Une date : 25 novembre 1947


2 villes : New-York 
et Jérusalem

A New-York

La position de l’Agence juive est qu’il faut établir un État juif en Palestine mandataire et y permettre l’émigration libre, en particulier pour les personnes déplacées juives de la Seconde Guerre mondiale.

Les représentants arabes palestiniens refusent de prendre part à des débats sur la question. Ils revendiquent la fin de l’immigration juive et l’indépendance de la Palestine en tant qu’État arabe tout en garantissant que la minorité juive sera protégée, du moins celle des descendants des Juifs établis avant le début de l’immigration sioniste. Ils se basent sur le Livre blanc de 1939 qui avait limité l’immigration juive et leur promettait l’indépendance dans un délai de dix ans.

Solution adoptée : la création d’un État juif et d’un État arabe indépendants, avec la ville de Jérusalem placée sous contrôle international.

A Jérusalem

L’histoire commence au printemps 1947.

Khalil Iskandar Sahîn, surnommé Kando, se frotte les mains. Ce cordonnier de Bethléem, amateur d’antiquités, vient d’acheter pour cinq dollars des manuscrits en peau qu’un Bédouin de la tribu des Ta’amireh aurait trouvés.

Cachés dans les grottes du site archéologique de Qumran, en surplomb de la mer Morte, enroulés dans des jarres, ces manuscrits renferment des textes bibliques.

Aucun des antiquaires de Bethléem auprès desquels il cherche conseil ne sait la déchiffrer. L’un d’eux, pourtant, finit par téléphoner, le 23 novembre 1947, à un ami archéologue, Eleazar Sukenik, professeur à- l’université hébraïque de Jérusalem.

Le pays est alors sur le point d’être divisé en deux. C’est donc à travers les barbelés qui séparent Jérusalem qu’il lui présente quelques fragments acquis par Kando. L’archéologue demande à voir d’autres pièces.

Un bus arabe le mène le matin du 29 novembre à Bethléem, où il rencontre Kando, qui lui confie les trois rouleaux et les fragments pour les expertiser, tandis que la radio annonce la partition de la Palestine et la création de l’Etat juif. Dès le lendemain, Eleazar Sukenik se presse de tout acheter.

MESSAGE D’ESAIE :
1. Retournez à l’alliance de Jérusalem, à la Torah !
2. L’appel pour l’alliance de D.ieu DEMEURE
3. Seul YESHOUA le Messie peut permettre à Israel de vivre la Torah et les Alliances !