Parasha Ki Tissa (Lorsque tu prendras), par Rav Emmanuel

Précédemment parasha 20 Chémot/Exode Tetsaveh (Tu ordonneras)

Parasha 21 : Chémot/Exode 30:11-34:35

Enseignement audio du Rav Emmanuel Rodriguez

Durée : 2h30

Commentaires du Rav Emmanuel Rodriguez

Lorsqu’Israël arriva au Sinaï après la sortie d’Egypte, D.ieu parla à Moshé/Moïse et lui dit : « Vous serez pour moi une nation sainte, un peuple de sacrificateurs. »

Au travers d’Aaron et Moshé, D.ieu nous a donné un modèle extraordinaire de sanctification collective.

Ce modèle de prêtrise est-il caduc depuis la destruction du temple ?

Quel est donc le modèle de sainteté aujourd’hui ? Où doit-on chercher la conformité ?

Les vêtements du Salut ou de la Rédemption font-ils référence à des notions strictement chrétiennes ? Ou bien étaient-ils connus des Juifs ?

L’enseignement s’arrêtera sur la naissance des mots dans la Torah pour les faire parler. L’étymologie du terme désignant, en hébreu, le vêtement du Souverain Sacrificateur, lui donne un sens et des attributs très particuliers. Ce détour nous donnera la clef pour comprendre la fin de la parasha.

Suggestion de passages à lire dans la Brit Hadachah/Nouvelle Alliance :

  • Luc 11:14-20
  • Actes 7:35, Actes 8:1
  • 1 Corinthiens 10:1-13
  • 2 Corinthiens 3:1-18

Commentaires de Yaacov Farber

« Les serviteurs de D.ieu ont des colères justifiées »

Texte biblique

30:11 Le Seigneur parla à Moïse. Il dit :

12 Quand tu dénombreras les fils d’Israël pour le recensement, chacun d’eux donnera au Seigneur le prix de la rançon pour sa vie : ainsi, aucun fléau ne les frappera lors du recensement.

13 Voici ce que donnera tout homme soumis au recensement : un demi-sicle, selon le sicle du sanctuaire à vingt guéras par sicle, comme contribution pour le Seigneur.

14 Tout homme de vingt ans et plus qui viendra se faire recenser s’acquittera de la contribution pour le Seigneur.

15 Pour la payer, en rançon pour sa vie, le riche ne versera pas plus d’un demi-sicle et l’indigent, pas moins.

16 Tu recevras, des fils d’Israël, l’argent de la rançon, et tu le donneras pour le service de la tente de la Rencontre. Pour les fils d’Israël, ce sera, en présence du Seigneur, un mémorial de la rançon pour vos vies.

17 Le Seigneur parla à Moïse. Il dit :

18 Pour les ablutions, tu feras une cuve en bronze sur un support en bronze. Tu placeras la cuve entre la tente de la Rencontre et l’autel, et tu y verseras de l’eau.

19 Aaron et ses fils s’y laveront les mains et les pieds.

20 Quand ils entreront dans la tente de la Rencontre, ils se laveront avec l’eau, et ainsi ils ne mourront pas ; quand ils s’approcheront de l’autel pour officier, faire fumer une nourriture offerte pour le Seigneur,

21 ils se laveront les mains et les pieds, et ainsi ils ne mourront pas. C’est là un décret perpétuel pour Aaron et sa descendance, de génération en génération.

22 Le Seigneur parla à Moïse. Il dit :

23 Procure-toi aussi du baume de première qualité ; de la myrrhe fluide, cinq cents sicles ; du cinnamome aromatique, la moitié, soit deux cent cinquante ; du roseau aromatique, deux cent cinquante ;

24 de la casse, cinq cents sicles – en sicles du sanctuaire –, et un setier d’huile d’olive.

25 Tu en feras une huile d’onction sainte, un mélange parfumé, œuvre de parfumeur : ce sera l’huile d’onction sainte.

26 Avec ce mélange, tu feras une onction sur la tente de la Rencontre, l’arche du Témoignage,

27 la table et les accessoires, le chandelier et ses accessoires, l’autel de l’encens,

28 l’autel de l’holocauste et ses accessoires, la cuve et son support.

29 Tu les consacreras et ils seront très saints ; tout ce qui les touchera sera sanctifié.

30 Tu donneras l’onction à Aaron et à ses fils, et tu les consacreras afin qu’ils exercent pour moi le sacerdoce.

31 Puis tu t’adresseras aux fils d’Israël et tu leur diras : “Ceci est, pour moi, l’huile d’onction sainte, de génération en génération.

32 On n’en répandra sur le corps d’aucune autre personne ; vous n’imiterez pas sa recette, car cette huile est sainte et elle restera sainte pour vous.

33 Celui qui copiera ce mélange et en mettra sur un profane sera retranché de sa parenté. »

34 Le Seigneur dit à Moïse : Procure-toi des aromates : storax, ambre, galbanum aromatique et encens pur, en parties égales.

35 Tu en feras un encens parfumé qui soit salé, pur et saint. C’est une œuvre de parfumeur.

36 Tu en réduiras une partie en poudre que tu mettras devant l’arche du Témoignage, dans la tente de la Rencontre ; là Je te laisserai me rencontrer. Pour vous, ce sera chose très sainte.

37 L’encens composé selon cette recette, vous ne l’utiliserez pas pour votre propre usage : il sera saint, réservé au Seigneur.

38 Celui qui en fera une imitation pour jouir de son odeur sera retranché de sa parenté.

31:01 Le Seigneur parla à Moïse. Il dit :

02 Vois : j’ai appelé par son nom Beçalel, fils d’Ouri, fils de Hour, de la tribu de Juda.

03 Je l’ai rempli de l’esprit de Dieu pour qu’il possède la sagesse, l’intelligence, la connaissance et le savoir-faire pour toutes sortes de travaux :

04 la création artistique, le travail de l’or, de l’argent, du bronze,

05 la taille des pierres précieuses, la sculpture sur bois et toutes sortes de travaux.

06 Et c’est moi qui lui donne comme adjoint Oholiab, fils d’Ahisamak, de la tribu de Dane. C’est moi qui donne la sagesse à tout artisan habile, pour qu’il fasse tout ce que je t’ai ordonné, c’est-à-dire :

07 la tente de la Rencontre, l’arche du Témoignage, le propitiatoire qui la couvre, tous les accessoires de la Tente,

08 la table et ses accessoires, le chandelier d’or pur et tous ses accessoires, l’autel de l’encens,

09 l’autel de l’holocauste et tous ses accessoires, la cuve et son support,

10 les vêtements liturgiques, les vêtements sacrés pour le prêtre Aaron, les vêtements que porteront ses fils pour exercer le sacerdoce,

11 l’huile de l’onction, l’encens aromatique pour le sanctuaire. Ils feront exactement comme je te l’ai ordonné.

12 Le Seigneur dit à Moïse :

13 Toi, tu parleras ainsi aux fils d’Israël : Surtout, vous observerez mes sabbats, car c’est un signe entre moi et vous, de génération en génération, pour qu’on reconnaisse que je suis le Seigneur, celui qui vous sanctifie.

14 Vous observerez le sabbat, car il est saint pour vous. Qui le profanera sera mis à mort : Oui, quiconque fera, en ce jour, quelque ouvrage, cette personne-là sera retranchée du milieu de sa parenté.

15 Pendant six jours, on travaillera, mais, le septième jour, c’est un sabbat, un sabbat solennel consacré au Seigneur. Quiconque travaillera le jour du sabbat sera mis à mort.

16 Les fils d’Israël observeront le sabbat en le célébrant de génération en génération : c’est une alliance éternelle.

17 À jamais, il est un signe entre moi et les fils d’Israël, car le Seigneur a fait le ciel et la terre en six jours mais, le septième jour, il a chômé et repris souffle.

18 Quand le Seigneur eut fini de parler avec Moïse sur le mont Sinaï, il lui donna les deux tables du Témoignage, les tables de pierre écrites du doigt de Dieu.

32:01 Le peuple vit que Moïse tardait à descendre de la montagne. Il se rassembla contre Aaron et lui dit : « Debout ! Fais-nous des dieux qui marchent devant nous. Car ce Moïse, l’homme qui nous a fait monter du pays d’Égypte, nous ne savons pas ce qui lui est arrivé. »

02 Aaron leur répondit : « Enlevez les boucles d’or qui sont aux oreilles de vos femmes, de vos fils, de vos filles, et apportez-les moi. »

03 Tout le peuple se dépouilla des boucles d’or qu’ils avaient aux oreilles et ils les apportèrent à Aaron.

04 Il reçut l’or de leurs mains, le façonna au burin et en fit un veau en métal fondu. Ils dirent alors : « Israël, voici tes dieux, qui t’ont fait monter du pays d’Égypte. »

05 Ce que voyant, Aaron bâtit un autel en face du veau en métal fondu et il proclama : « Demain, fête pour le Seigneur ! »

06 Le lendemain, levés de bon matin, ils offrirent des holocaustes et présentèrent des sacrifices de paix ; le peuple s’assit pour manger et boire ; puis il se leva pour se divertir.

07 Le Seigneur parla à Moïse : « Va, descends, car ton peuple s’est corrompu, lui que tu as fait monter du pays d’Égypte.

08 Ils n’auront pas mis longtemps à s’écarter du chemin que je leur avais ordonné de suivre ! Ils se sont fait un veau en métal fondu et se sont prosternés devant lui. Ils lui ont offert des sacrifices en proclamant : « Israël, voici tes dieux, qui t’ont fait monter du pays d’Égypte. »

09 Le Seigneur dit encore à Moïse : « Je vois que ce peuple est un peuple à la nuque raide.

10 Maintenant, laisse-moi faire ; ma colère va s’enflammer contre eux et je vais les exterminer ! Mais, de toi, je ferai une grande nation. »

11 Moïse apaisa le visage du Seigneur son Dieu en disant : « Pourquoi, Seigneur, ta colère s’enflammerait-elle contre ton peuple, que tu as fait sortir du pays d’Égypte par ta grande force et ta main puissante ?

12 Pourquoi donner aux Égyptiens l’occasion de dire : « C’est par méchanceté qu’il les a fait sortir ; il voulait les tuer dans les montagnes et les exterminer à la surface de la terre » ? Reviens de l’ardeur de ta colère, renonce au mal que tu veux faire à ton peuple.

13 Souviens-toi de tes serviteurs, Abraham, Isaac et Israël, à qui tu as juré par toi-même : « Je multiplierai votre descendance comme les étoiles du ciel ; je donnerai, comme je l’ai dit, tout ce pays à vos descendants, et il sera pour toujours leur héritage. »

14 Le Seigneur renonça au mal qu’il avait voulu faire à son peuple.

15 Moïse redescendit de la montagne. Il portait les deux tables du Témoignage ; ces tables étaient écrites sur les deux faces ;

16 elles étaient l’œuvre de Dieu, et l’écriture, c’était l’écriture de Dieu, gravée sur ces tables.

17 Josué entendit le bruit et le tumulte du peuple et dit à Moïse : « Bruit de bataille dans le camp. »

18 Moïse répliqua : « Ces bruits, ce ne sont pas des chants de victoire ni de défaite ; ce que j’entends, ce sont des cantiques qui se répondent. »

19 Comme il approchait du camp, il aperçut le veau et les danses. Il s’enflamma de colère, il jeta les tables qu’il portait, et les brisa au bas de la montagne.

20 Il se saisit du veau qu’ils avaient fait, le brûla, le réduisit en poussière, qu’il répandit à la surface de l’eau. Et cette eau, il la fit boire aux fils d’Israël.

21 Moïse dit à Aaron : « Qu’est-ce que ce peuple t’avait donc fait, pour que tu l’aies entraîné dans un si grand péché ? »

22 Aaron répondit : « Que mon seigneur ne s’enflamme pas de colère ! Tu sais bien que ce peuple est porté au mal !

23 C’est eux qui m’ont dit : « Fais-nous des dieux qui marchent devant nous. Car ce Moïse, l’homme qui nous a fait monter du pays d’Égypte, nous ne savons pas ce qui lui est arrivé. »

24 Je leur ai dit : « Ceux d’entre vous qui ont de l’or, qu’ils s’en dépouillent. » Ils me l’ont donné, je l’ai jeté au feu, et il en est sorti ce veau.

25 Moïse vit que le peuple était débridé, car Aaron leur avait laissé la bride sur le cou, les exposant aux moqueries de leurs adversaires.

26 Alors, Moïse vint à la porte du camp et dit : « À moi, les partisans du Seigneur ! ». Et tous les fils de Lévi se groupèrent autour de lui.

27 Il leur dit : « Ainsi parle le Seigneur, le Dieu d’Israël : Mettez l’épée au côté, parcourez le camp de porte en porte, et tuez qui son frère, qui son ami, qui son proche ! »

28 Les fils de Lévi exécutèrent la parole de Moïse et, parmi le peuple, il tomba, ce jour-là, environ trois mille hommes.

29 Puis Moïse dit : « Recevez aujourd’hui l’investiture pour le Seigneur ; vous l’avez mérité, l’un au prix de son fils, l’autre au prix de son frère, et que le Seigneur vous accorde aujourd’hui sa bénédiction. »

30 Le lendemain, Moïse dit au peuple : « Vous avez commis un grand péché. Maintenant, je vais monter vers le Seigneur. Peut-être obtiendrai-je la rémission de votre péché. »

31 Moïse retourna vers le Seigneur et lui dit : « Hélas ! Ce peuple a commis un grand péché : ils se sont fait des dieux en or.

32 Ah, si tu voulais enlever leur péché ! Ou alors, efface-moi de ton livre, celui que tu as écrit. »

33 Le Seigneur répondit à Moïse : « Celui que J’effacerai de mon livre, c’est celui qui a péché contre Moi.

34 Va donc, conduis le peuple vers le lieu que je t’ai indiqué, et mon ange ira devant toi. Le jour où J’interviendrai, Je les punirai de leur péché. »

35 Le Seigneur frappa le peuple, car ils avaient fait le veau, celui qu’avait fait Aaron.

33:01 Le Seigneur parla à Moïse : « Va, toi et le peuple que tu as fait monter du pays d’Égypte, monte d’ici vers la terre que J’ai juré de donner à Abraham, à Isaac et à Jacob, en leur disant : “C’est à ta descendance que Je la donnerai.”

02 J’enverrai devant toi un ange et Je chasserai le Cananéen, l’Amorite, le Hittite, le Perizzite, le Hivvite et le Jébuséen.

03 Monte vers une terre ruisselant de lait et de miel. Quant à moi, je ne monterai pas au milieu de toi, car tu es un peuple à la nuque raide, et je t’exterminerais en chemin. »

04 À cette parole de malheur, le peuple prit le deuil, et personne ne porta plus ses habits de fête.

05 Le Seigneur dit à Moïse : « Répète aux fils d’Israël : Vous êtes un peuple à la nuque raide. Si je montais un seul instant au milieu de toi, je t’exterminerais. Maintenant débarrasse-toi de tes habits de fête, et Je saurai comment te traiter. »

06 À partir de la montagne de l’Horeb, les fils d’Israël se défirent de leurs habits de fête.

07 Moïse prenait la Tente et la plantait hors du camp, à bonne distance. On l’appelait : tente de la Rencontre, et quiconque voulait consulter le Seigneur devait sortir hors du camp pour gagner la tente de la Rencontre.

08 Quand Moïse sortait pour aller à la Tente, tout le peuple se levait. Chacun se tenait à l’entrée de sa tente et suivait Moïse du regard jusqu’à ce qu’il soit entré.

09 Au moment où Moïse entrait dans la Tente, la colonne de nuée descendait, se tenait à l’entrée de la Tente, et Dieu parlait avec Moïse.

10 Tout le peuple voyait la colonne de nuée qui se tenait à l’entrée de la Tente, tous se levaient et se prosternaient, chacun devant sa tente.

11 Le Seigneur parlait avec Moïse face à face, comme on parle d’homme à homme. Puis Moïse retournait dans le camp, mais son auxiliaire, le jeune Josué, fils de Noun, ne quittait pas l’intérieur de la Tente.

12 Moïse dit au Seigneur : « Vois ! Tu me dis toi-même : “Fais monter ce peuple”, mais tu ne m’as pas fait connaître celui que tu enverras avec moi. Pourtant, c’est toi qui avais dit : “Je te connais par ton nom ; tu as trouvé grâce à mes yeux.”

13 Maintenant, si j’ai vraiment trouvé grâce à tes yeux, fais-moi connaître ton chemin, et je te connaîtrai, je saurai que j’ai trouvé grâce à tes yeux. Considère aussi que cette nation est ton peuple. »

14 Le Seigneur dit : « J’irai en personne te donner le repos. »

15 Et Moïse répondit : « Si tu ne viens pas en personne, ne nous fais pas monter d’ici.

16 À quoi donc reconnaître que moi j’ai trouvé grâce à tes yeux – et ton peuple également ? N’est-ce pas au fait que tu marcheras avec nous ? Ainsi, moi et ton peuple, nous serons différents de tous les peuples de la terre. »

17 Le Seigneur dit à Moïse : « Même ce que tu viens de dire, je le ferai, car tu as trouvé grâce à mes yeux et je te connais par ton nom. »

18 Moïse dit : « Je t’en prie, laisse-moi contempler ta gloire. »

19 Le Seigneur dit : « Je vais passer devant toi avec toute ma splendeur, et Je proclamerai devant toi mon nom qui est : LE SEIGNEUR. Je fais grâce à qui je veux, je montre ma tendresse à qui je veux. »

20 Il dit encore : « Tu ne pourras pas voir mon visage, car un être humain ne peut pas me voir et rester en vie. »

21 Le Seigneur dit enfin : « Voici une place près de moi, tu te tiendras sur le rocher ;

22 quand passera ma gloire, je te mettrai dans le creux du rocher et je t’abriterai de ma main jusqu’à ce que j’aie passé.

23 Puis je retirerai ma main, et tu me verras de dos, mais mon visage, personne ne peut le voir. »

34:01 Le Seigneur dit à Moïse : « Taille deux tables de pierre, semblables aux premières : j’écrirai sur ces tables les paroles qui étaient sur les premières, celles que tu as brisées.

02 Sois prêt pour demain et monte dès le matin sur la montagne du Sinaï. Tu te placeras là pour moi, au sommet de la montagne.

03 Que personne ne monte avec toi ; que personne même ne paraisse sur toute la montagne. Que même le petit et le gros bétail ne soient pas conduits au pâturage devant cette montagne. »

04 Moïse tailla deux tables de pierre semblables aux premières. Il se leva de bon matin, et il gravit la montagne du Sinaï comme le Seigneur le lui avait ordonné. Il emportait les deux tables de pierre.

05 Le Seigneur descendit dans la nuée et vint se placer là, auprès de Moïse. Il proclama son nom qui est : LE SEIGNEUR.

06 Il passa devant Moïse et proclama : « LE SEIGNEUR, LE SEIGNEUR, Dieu tendre et miséricordieux, lent à la colère, plein d’amour et de vérité,

07 qui garde sa fidélité jusqu’à la millième génération, supporte faute, transgression et péché, mais ne laisse rien passer, car il punit la faute des pères sur les fils et les petits-fils, jusqu’à la troisième et la quatrième génération. »

08 Aussitôt Moïse s’inclina jusqu’à terre et se prosterna.

09 Il dit : « S’il est vrai, mon Seigneur, que j’ai trouvé grâce à tes yeux, daigne marcher au milieu de nous. Oui, c’est un peuple à la nuque raide ; mais tu pardonneras nos fautes et nos péchés, et tu feras de nous ton héritage. »

10 Le Seigneur dit : « Voici que je vais conclure une alliance. Devant tout ton peuple, je vais faire des merveilles qui n’ont été créées nulle part, dans aucune nation. Tout le peuple qui t’entoure verra l’œuvre du Seigneur, car je vais réaliser avec toi quelque chose d’extraordinaire.

11 Observe donc bien ce que je t’ordonne aujourd’hui. Je vais chasser devant toi l’Amorite, le Cananéen, le Hittite, le Perizzite, le Hivvite et le Jébuséen.

12 Garde-toi de conclure une alliance avec l’habitant du pays où tu vas entrer, de peur qu’il ne devienne un piège au milieu de toi.

13 Bien plus, leurs autels, vous les démolirez ; leurs stèles, vous les briserez ; leurs poteaux sacrés, vous les couperez.

14 Car tu ne te prosterneras pas devant un autre dieu. Le Seigneur, en effet, a pour nom : “Jaloux” ; il est un Dieu jaloux.

15 Ne fais pas alliance avec les habitants du pays, car lorsqu’ils se prostituent avec leurs dieux et leur offrent des sacrifices, ils t’inviteraient et tu mangerais de leurs sacrifices,

16 tu prendrais leurs filles comme épouses pour tes fils, leurs filles se prostitueraient avec leurs dieux et amèneraient tes fils à se prostituer avec leurs dieux.

17 Tu ne te feras pas des dieux en métal fondu.

18 Tu observeras la fête des Pains sans levain. Comme je te l’ai ordonné, tu mangeras des pains sans levain pendant sept jours, au temps fixé du mois des Épis, car c’est alors que tu es sorti d’Égypte.

19 Tout premier-né m’appartient : tout premier-né mâle de ton troupeau, gros ou petit bétail.

20 Le premier-né des ânes, tu le rachèteras par un mouton, et si tu ne le rachètes pas, tu lui rompras la nuque. Tout premier-né de tes fils, tu le rachèteras. On ne se présentera pas devant moi les mains vides.

21 Pendant six jours, tu travailleras, mais, le septième jour, tu chômeras ; même au temps des labours et de la moisson, tu chômeras.

22 Tu célébreras la fête des Semaines, des premiers fruits, de la moisson des blés, et aussi la fête de la Récolte, en fin de l’année.

23 Trois fois par an, tous les hommes paraîtront devant la face du Maître, le Seigneur, le Dieu d’Israël.

24 En effet, lorsque j’aurai dépossédé les nations devant toi et que j’aurai élargi ton territoire, nul ne convoitera la terre qui t’appartient, quand, trois fois par an, tu monteras pour voir la face du Seigneur ton Dieu.

25 Tu n’immoleras pas le sacrifice sanglant en l’accompagnant de pain levé, et tu ne laisseras pas jusqu’au lendemain matin la victime sacrifiée pour la fête de la Pâque.

26 Tu apporteras les tout premiers fruits de ton sol à la Maison du Seigneur ton Dieu. Tu ne feras pas cuire un chevreau dans le lait de sa mère. »

27 Le Seigneur dit encore à Moïse : « Mets par écrit ces paroles car, sur la base de celles-ci, je conclus une alliance avec toi et avec Israël. »

28 Moïse demeura sur le Sinaï avec le Seigneur quarante jours et quarante nuits ; il ne mangea pas de pain et ne but pas d’eau. Sur les tables de pierre, il écrivit les paroles de l’Alliance, les Dix Paroles.

29 Lorsque Moïse descendit de la montagne du Sinaï, ayant en mains les deux tables du Témoignage, il ne savait pas que son visage rayonnait de lumière depuis qu’il avait parlé avec le Seigneur.

30 Aaron et tous les fils d’Israël virent arriver Moïse : son visage rayonnait.

31 Comme ils n’osaient pas s’approcher, Moïse les appela. Aaron et tous les chefs de la communauté vinrent alors vers lui, et il leur adressa la parole.

32 Ensuite, tous les fils d’Israël s’approchèrent, et il leur transmit tous les ordres que le Seigneur lui avait donnés sur la montagne du Sinaï.

33 Quand il eut fini de leur parler, il mit un voile sur son visage.

34 Et, lorsqu’il se présentait devant le Seigneur pour parler avec lui, il enlevait son voile jusqu’à ce qu’il soit sorti. Alors, il transmettait aux fils d’Israël les ordres qu’il avait reçus,

35 et les fils d’Israël voyaient rayonner son visage. Puis il remettait le voile sur son visage jusqu’à ce qu’il rentre pour parler avec le Seigneur. »

Haftarah

La haftarah (en hébreu : הפטרה – haftara ou haftarot au pluriel) est un texte issu des livres de Neviim (les Prophètes), lu publiquement à la synagogue après la lecture de la parasha, lors du Shabbat ou des jours de fêtes juives.

1 Rois 18:20–39

20 Acab convoqua tout Israël et réunit les prophètes sur le mont Carmel.

21 Élie se présenta devant la foule et dit : « Combien de temps allez-vous danser pour l’un et pour l’autre ? Si c’est le Seigneur qui est Dieu, suivez le Seigneur ; si c’est Baal, suivez Baal. » Et la foule ne répondit mot.

22 Élie continua : « Moi, je suis le seul qui reste des prophètes du Seigneur, tandis que les prophètes de Baal sont quatre cent cinquante.

23 Amenez-nous deux jeunes taureaux ; qu’ils en choisissent un, qu’ils le dépècent et le placent sur le bûcher, mais qu’ils n’y mettent pas le feu. Moi, je préparerai l’autre taureau, je le placerai sur le bûcher, mais je n’y mettrai pas le feu.

24 Vous invoquerez le nom de votre dieu, et moi, j’invoquerai le nom du Seigneur : le dieu qui répondra par le feu, c’est lui qui est Dieu. » La foule répondit : « C’est d’accord. »

25 Élie dit alors aux prophètes de Baal : « Choisissez votre taureau et commencez, car vous êtes les plus nombreux. Invoquez le nom de votre dieu, mais ne mettez pas le feu. »

26 Ils prirent le taureau et le préparèrent, et ils invoquèrent le nom de Baal depuis le matin jusqu’au milieu du jour, en disant : « Ô Baal, réponds-nous ! » Mais il n’y eut ni voix ni réponse ; et ils dansaient devant l’autel qu’ils avaient dressé.

27 Au milieu du jour, Élie se moqua d’eux en disant : « Criez plus fort, puisque c’est un dieu : il a des soucis ou des affaires, ou bien il est en voyage ; il dort peut-être, mais il va se réveiller ! »

28 Ils crièrent donc plus fort et, selon leur coutume, ils se tailladèrent jusqu’au sang avec des épées et des lances.

29 Dans l’après-midi, ils se livrèrent à des transes prophétiques jusqu’à l’heure du sacrifice du soir, mais il n’y eut ni voix, ni réponse, ni le moindre signe.

30 Alors Élie dit à la foule : « Approchez ». Et toute la foule s’approcha de lui. Il releva l’autel du Seigneur, qui avait été démoli.

31 Il prit douze pierres, selon le nombre des tribus des fils de Jacob à qui le Seigneur avait dit : « Ton nom sera Israël. »

32 Avec ces pierres il érigea un autel au Seigneur. Il creusa autour de l’autel une rigole d’une capacité d’environ trente litres.

33 Il disposa le bois, dépeça le taureau et le plaça sur le bûcher.

34 Puis il dit : « Emplissez d’eau quatre cruches, et versez-les sur la victime et sur le bois. » Et l’on fit ainsi. Il dit : « Une deuxième fois ! » et l’on recommença. Il dit : « Une troisième fois ! » et l’on recommença encore.

35 L’eau ruissela autour de l’autel, et la rigole elle-même fut remplie d’eau.

36 À l’heure du sacrifice du soir, Élie le prophète s’avança et dit : « Seigneur, Dieu d’Abraham, d’Isaac et d’Israël, on saura aujourd’hui que tu es Dieu en Israël, que je suis ton serviteur, et que j’ai accompli toutes ces choses sur ton ordre.

37 Réponds-moi, Seigneur, réponds-moi, pour que tout ce peuple sache que c’est toi, Seigneur, qui es Dieu, et qui as retourné leur cœur ! »

38 Alors le feu du Seigneur tomba, il dévora la victime et le bois, les pierres et la poussière, et l’eau qui était dans la rigole.

39 Tout le peuple en fut témoin ; les gens tombèrent face contre terre et dirent : « C’est le Seigneur qui est Dieu ! C’est le Seigneur qui est Dieu ! »