Parasha Vaéra (Et J’apparus), par Rav Emmanuel

Enseignements audio du Rav Emmanuel Rodriguez

Durée : 3h30

Commentaires du Rav Emmanuel Rodriguez

L’identité de la Rédemption révélée

Shemot (Exode) est-il le livre de ceux qui sont descendus en Egypte, ou de ceux qui l’ont quittée ?

Mais qui les a fait sortir ? Quel est Son Nom ?

Lorsque Yaacov/Jacob voulut revenir sur la terre des promesses, il lui a fallu quitter son passé et lui faire face, lorsque celui-ci s’est présenté sous la forme d’Esav.

Au gué de Yabbok, il lutta avec un être qu’il interrogea à l’issue du combat qui lui avait donné une nouvelle identité : quel est Ton Nom ?

Yaacov a su la supériorité et la gloire de cet être.

Il a compris la Rédemption à venir, mais il ne lui a pas été donné d’en connaître l’identité.

Vaéra = Il est apparu, Il s’est montré, Il s’est fait voir.

Dans cette portion de la Torah qui raconte la délivrance d’Israël, D.ieu n’est pas seulement « apparu ».

Il y a là le point de départ d’un dévoilement, de l’identification de la Rédemption.

La forme plurielle de D.ieu (Elohim) s’adresse à Moshé/Moïse et lui dit : « Je suis Havayé… »

  1. « Je vous sortirai »
  2. « Je vous sauverai »
  3. « Je vous délivrerai »
  4. « Je vous prendrai »

Les 4 langages de la délivrance de D.ieu

Vaéra nous donne les 4 langages de la délivrance de D.ieu, qui viennent répondre aux 4 exils, eux-mêmes liés aux 4 empires de Daniel dont le dernier est en gestation.

Ces 4 exils forgeront les 4 identités d’Israël qui l’amèneront au dévoilement du « Tsema’h Shemo » (le Nom du Germe), le seul à même de réparer le cycle de l’éternité rompu en Genèse 3:15 :

15 Je mettrai inimitié entre toi et la femme, entre ta postérité et sa postérité: celle-ci t’écrasera la tête, et tu lui blesseras le talon.

Pourquoi D.ieu va-t-Il révéler le niveau le plus haut de Son identité, dans la dimension de Son éternité, avec les 4 langages de la délivrance ?

Dans ce cadre, la forme grammaticale employée est particulière à l’hébreu.

« Je vous sortirai » est écrit au passé (« Hotséti » = « Je vous ai sortis »), avec la lettre Vav ajoutée en préfixe, qui lui donne alors, dans le même temps, la dimension du futur (« Je vous sortirai »).

Ceci afin de nous enseigner que si la délivrance s’est inscrite dans le passé, il faut en garder la mémoire jusqu’à la délivrance finale, l’établissement du Royaume de D.ieu.

Ce langage, qui n’est pas celui de la Création, conjugue passé, présent et futur.

Il nous rappelle les paroles du prophète Michée au sujet de celui qui doit gouverner Israël et dont l’origine est éternelle.

Lorsque D.ieu s’est montré, cela n’était pas la finalité mais seulement le début des choses.

Notre temps et les 7 plaies d’Egypte

Au verset 3 de Shemot (Exode) 6, est mentionné le commencement de la délivrance avec l’expression « Vaéra… » : « Il (D.ieu) se fit voir… », à Avraham/Abraham, Itzrak/Isaac et Yaacov/Jacob.

Pourtant, la parasha débute au verset 2, où D.ieu adresse la parole à Moshé/Moïse et lui rappelle qu’Il est l’Eternel : « Je suis Havayé ».

Moshé ne l’avait-il pas compris ?

L’expérience du buisson ardent n’était-elle pas suffisante ?

La parasha nous interpelle une seconde fois, sur les chiffres : l’Eternel envoie 10 plaies au pays d’Egypte, mais la parasha Vaéra relate sept de ces plaies, et la parasha Bo trois.

Pourquoi ce découpage dans l’organisation des parashiot ?

Toute la parasha Vaéra raconte la délivrance du peuple juif, mais elle montre également l’engagement d’un processus plus large de Rédemption.

L’étude fait un parallèle inédit entre les sept plaies d’Egypte et les sept sceaux mentionnés dans le Livre de la Révélation.

A partir de cet événement qui fut unique pour les Israélites, elle nous donne la compréhension d’une Rédemption qui touche la Création entière, et offre un éclairage sur les temps que nous vivons.

Suggestions de passages à lire dans la Brit Hadachah/Nouvelle Alliance :

  • Romains 9:14-17
  • Corinthiens 6:14-7:1

Précédemment : parasha 13/Chemot (Noms)

Parasha 14 : Chemot/Exode 6:2 -9:35

Texte biblique

2 Et Dieu parla à Moïse, et lui dit : Je suis l’Éternel.
3 Je suis apparu à Abraham, à Isaac, et à Jacob, comme le Dieu Tout-Puissant ; mais sous mon nom, l’Éternel, je n’ai point été connu d’eux.
4 Et j’ai aussi établi mon alliance avec eux, pour leur donner le pays de Canaan, le pays dans lequel ils ont séjourné comme étrangers.
5 J’ai aussi entendu les gémissements des enfants d’Israël, que les Égyptiens tiennent esclaves ; et je me suis souvenu de mon alliance.
6 C’est pourquoi, dis aux enfants d’Israël : Je suis l’Éternel, je vous retirerai de dessous les fardeaux d’Égypte ; je vous délivrerai de leur servitude, et je vous rachèterai à bras étendu, et par de grands jugements.
Je vous prendrai pour mon peuple, et je vous serai Dieu, et vous connaîtrez que je suis l’Éternel votre Dieu, qui vous retire de dessous les fardeaux de l’Égypte.
8 Et je vous ferai entrer au pays au sujet duquel j’ai levé ma main que je le donnerais à Abraham, à Isaac, et à Jacob ; et je vous le donnerai en héritage : Je suis l’Éternel.
9 Moïse parla donc ainsi aux enfants d’Israël ; mais ils n’écoutèrent point Moïse, par impatience et à cause de leur dure servitude.
10 Et l’Éternel parla à Moïse, en disant :
11 Va, parle à Pharaon, roi d’Égypte, et qu’il laisse sortir les enfants d’Israël de son pays.
12 Alors Moïse parla devant l’Éternel, et dit : Voici, les enfants d’Israël ne m’ont pas écouté ; et comment Pharaon m’écoutera-t-il, moi qui suis incirconcis de lèvres ?
13 L’Éternel parla donc à Moïse et à Aaron, et leur ordonna d’aller trouver les enfants d’Israël, et Pharaon, roi d’Égypte, pour retirer les enfants d’Israël du pays d’Égypte.
14 Voici les chefs des maisons de leurs pères. Les fils de Ruben, premier-né d’Israël : Hénoc et Pallu, Hetsron et Carmi. Voilà les familles de Ruben.
15 Les fils de Siméon : Jémuël, Jamin, Ohad, Jakin, Tsochar et Saül, fils de la Cananéenne. Voilà les familles de Siméon.
16 Et voici les noms des fils de Lévi, selon leurs générations : Guershon, Kéhath et Mérari. Et les années de la vie de Lévi furent de cent trente-sept ans.
17 Les fils de Guershon: Libni et Shimei, selon leurs familles.
18 Les fils de Kéhath : Amram, Jitsehar, Hébron et Uziel. Et les années de la vie de Kéhath furent de cent trente-trois ans.
19 Les fils de Mérari: Machli et Mushi. Voilà les familles de Lévi, selon leurs générations.
20 Or, Amram prit pour femme Jokébed, sa tante, et elle lui enfanta Aaron et Moïse. Et les années de la vie d’Amram furent de cent trente-sept ans.
21 Les fils de Jitsehar : Coré, Népheg et Zicri.
22 Les fils d’Uziel : Mishaël, Eltsaphan et Sithri.
23 Et Aaron épousa Elishéba, fille d’Amminadab, sœur de Nahashon, et elle lui enfanta Nadab, Abihu, Éléazar et Ithamar.
24 Les fils de Coré : Assir, Elkana et Abiasaph. Voilà les familles des Corites.
25 Or, Éléazar, fils d’Aaron, prit pour sa femme une des filles de Puthiel, et elle lui enfanta Phinées. Tels sont les chefs des maisons des pères des Lévites, selon leurs familles.
26 C’est cet Aaron et ce Moïse, à qui l’Éternel dit : Retirez les enfants d’Israël du pays d’Égypte, selon leurs armées.
27 Ce sont eux qui parlèrent à Pharaon, roi d’Égypte, pour retirer d’Égypte les enfants d’Israël. C’est ce Moïse et cet Aaron.
28 Il arriva donc qu’au jour où l’Éternel parla à Moïse, dans le pays d’Égypte,
29 L’Éternel parla à Moïse, en disant : Je suis l’Éternel ; dis à Pharaon, roi d’Égypte, tout ce que je te dirai.
30 Alors Moïse dit devant l’Éternel : Voici, je suis incirconcis de lèvres ; comment Pharaon m’écouterait-il ?
7:1 Et l’Éternel dit à Moïse : Vois, je t’ai établi Dieu pour Pharaon, et Aaron, ton frère, sera ton prophète.
2 Tu diras tout ce que je te commanderai, et Aaron ton frère parlera à Pharaon, pour qu’il laisse aller les enfants d’Israël hors de son pays.
3 Mais j’endurcirai le cœur de Pharaon, et je multiplierai mes signes et mes miracles dans le pays d’Égypte.
4 Et Pharaon ne vous écoutera point ; et je mettrai ma main sur l’Égypte, et je retirerai du pays d’Égypte mes armées, mon peuple, les enfants d’Israël, par de grands jugements.
5 Les Égyptiens sauront que je suis l’Éternel, quand j’étendrai ma main sur l’Égypte, et que je retirerai du milieu d’eux les enfants d’Israël.
6 Moïse et Aaron firent donc comme l’Éternel leur avait commandé ; ils firent ainsi.
7 Or, Moïse était âgé de quatre-vingts ans, et Aaron de quatre-vingt-trois ans, quand ils parlèrent à Pharaon.
8 Et l’Éternel parla à Moïse et à Aaron, en disant :
9 Quand Pharaon vous parlera, et dira : Faites un miracle ; alors tu diras à Aaron : Prends ta verge et jette-la devant Pharaon ; et elle deviendra un serpent.
10 Moïse et Aaron vinrent donc vers Pharaon, et firent ainsi, comme l’Éternel l’avait commandé. Et Aaron jeta sa verge devant Pharaon et devant ses serviteurs, et elle devint un serpent.
11 Mais Pharaon appela aussi les sages et les enchanteurs ; et les magiciens d’Égypte firent, eux aussi, la même chose par leurs enchantements.
12 Ils jetèrent donc chacun leur verge, et elles devinrent des serpents ; mais la verge d’Aaron engloutit leurs verges.
13 Et le cœur de Pharaon s’endurcit, et il ne les écouta point, comme l’Éternel l’avait dit.
14 Et l’Éternel dit à Moïse : Le cœur de Pharaon est appesanti ; il a refusé de laisser aller le peuple.
15 Va vers Pharaon dès le matin ; voici, il sortira vers l’eau ; tu te présenteras donc devant lui sur la rive du fleuve, et tu prendras à ta main la verge qui a été changée en serpent.
16 Et tu lui diras : L’Éternel, le Dieu des Hébreux, m’a envoyé vers toi, en disant : Laisse aller mon peuple, afin qu’il me serve dans le désert ; et voici, tu n’as point écouté jusqu’ici.
17 Ainsi a dit l’Éternel : A ceci tu sauras que je suis l’Éternel : Voici, je vais frapper de la verge qui est dans ma main, les eaux qui sont dans le fleuve, et elles seront changées en sang.
18 Et le poisson qui est dans le fleuve, mourra, et le fleuve se corrompra, et les Égyptiens éprouveront du dégoût à boire des eaux du fleuve.
19 Puis l’Éternel dit à Moïse : Dis à Aaron : Prends ta verge, et étends ta main sur les eaux des Égyptiens, sur leurs rivières, sur leurs fleuves, et sur leurs étangs, et sur tous leurs amas d’eaux, et qu’elles deviennent du sang; et il y aura du sang par tout le pays d’Égypte, et dans les vases de bois et dans les vases de pierre.
20 Moïse et Aaron firent donc ainsi, comme l’Éternel l’avait commandé. Et Aaron leva la verge, et frappa les eaux qui étaient dans le fleuve, aux yeux de Pharaon et aux yeux de ses serviteurs ; et toutes les eaux qui étaient dans le fleuve furent changées en sang.
21 Et le poisson qui était dans le fleuve mourut, et le fleuve se corrompit, et les Égyptiens ne purent boire des eaux du fleuve; et le sang fut par tout le pays d’Égypte.
22 Mais les magiciens d’Égypte firent la même chose par leurs enchantements. Et le cœur de Pharaon s’endurcit, et il n’écouta point Moïse et Aaron, comme l’Éternel l’avait dit.
23 Et Pharaon s’en retourna et vint en sa maison, et ne rendit pas même son cœur attentif à tout cela.
24 Or, tous les Égyptiens creusèrent autour du fleuve pour trouver de l’eau à boire, car ils ne pouvaient pas boire de l’eau du fleuve.
25 Et il se passa sept jours, après que l’Éternel eut frappé le fleuve.
8:1 Puis l’Éternel dit à Moïse : Va vers Pharaon, et dis-lui : Ainsi a dit l’Éternel : Laisse aller mon peuple, afin qu’il me serve.
2 Si tu refuses de le laisser aller, voici, je vais frapper du fléau des grenouilles tout ton territoire.
3 Et le fleuve foisonnera de grenouilles, qui monteront et entreront dans ta maison, et dans la chambre où tu couches, et sur ton lit, et dans la maison de tes serviteurs, et parmi ton peuple, et dans tes fours, et dans tes huches.
4 Et les grenouilles monteront sur toi, sur ton peuple, et sur tous tes serviteurs.
5 L’Éternel dit donc à Moïse : Dis à Aaron : Étends ta main avec ta verge sur les rivières, sur les fleuves, et sur les marais, et fais monter les grenouilles sur le pays d’Égypte.
6 Et Aaron étendit sa main sur les eaux de l’Égypte ; et les grenouilles montèrent, et couvrirent le pays d’Égypte.
7 Et les magiciens firent la même chose par leurs enchantements, pour faire monter des grenouilles sur le pays d’Égypte.
8 Alors Pharaon appela Moïse et Aaron, et dit : Intercédez auprès de l’Éternel, pour qu’il éloigne les grenouilles de moi et de mon peuple ; et je laisserai aller le peuple, afin qu’il sacrifie à l’Éternel.
9 Et Moïse dit à Pharaon : Glorifie-toi sur moi: Pour quand je dois intercéder en ta faveur, en faveur de tes serviteurs, et de ton peuple, afin d’exterminer les grenouilles loin de toi et de tes maisons, et qu’il n’en reste que dans le fleuve.
10Et il répondit : Pour demain. Et Moïse dit : Il sera fait selon ta parole, afin que tu saches que nul n’est semblable à l’Éternel notre Dieu.
11 Les grenouilles donc s’éloigneront de toi, et de tes maisons, et de tes serviteurs, et de ton peuple ; il n’en restera que dans le fleuve.
12 Alors Moïse et Aaron sortirent d’auprès de Pharaon. Et Moïse cria à l’Éternel, au sujet des grenouilles qu’il avait fait venir sur Pharaon.
13 Et l’Éternel fit selon la parole de Moïse, et les grenouilles périrent dans les maisons, dans les villages et dans les champs.
14 On les amassa par monceaux, et la terre en fut infectée.
15 Mais Pharaon, voyant qu’il y avait du relâche, appesantit son cœur, et ne les écouta point, comme l’Éternel l’avait dit.
16 Et l’Éternel dit à Moïse : Dis à Aaron : Étends ta verge et frappe la poussière de la terre, et elle deviendra des poux par tout le pays d’Égypte.
17 Et ils firent ainsi : Aaron étendit sa main avec sa verge, et frappa la poussière de la terre, et elle devint des poux sur les hommes et sur les bêtes ; toute la poussière du pays devint des poux dans tout le pays d’Égypte.
18 Et les magiciens firent la même chose par leurs enchantements pour produire les poux, mais ils ne purent pas. Les poux furent donc sur les hommes et sur les bêtes.
19 Alors les magiciens dirent à Pharaon : C’est le doigt de Dieu. Mais le cœur de Pharaon s’endurcit, et il ne les écouta point, comme l’Éternel l’avait dit.
20 Puis, l’Éternel dit à Moïse : Lève-toi de bon matin, et présente-toi devant Pharaon. Voici, il sortira vers l’eau ; et tu lui diras : Ainsi a dit l’Éternel, Laisse aller mon peuple, afin qu’il Me serve.
21 Car si tu ne laisses pas aller mon peuple, voici, Je vais envoyer les insectes sur toi, sur tes serviteurs, sur ton peuple et sur tes maisons, et les maisons des Égyptiens seront remplies d’insectes, et même le sol sur lequel ils sont.
22 Mais Je distinguerai en ce jour-là le pays de Gossen, où se tient mon peuple, pour qu’il n’y ait point là d’insectes, afin que tu saches que moi, l’Éternel, Je suis au milieu du pays.
23 Et Je mettrai une séparation entre mon peuple et ton peuple. Demain ce prodige se fera.
24 Et l’Éternel fit ainsi ; et il vint des insectes en grand nombre dans la maison de Pharaon, et dans la maison de ses serviteurs ; et, dans tout le pays d’Égypte, la terre fut dévastée par les insectes.
25 Alors Pharaon appela Moïse et Aaron, et dit : Allez, sacrifiez à votre Dieu dans le pays.
26 Mais Moïse dit : Il n’est pas convenable de faire ainsi car ce que nous sacrifierions à l’Éternel notre Dieu, serait en abomination aux Égyptiens. Voici, si nous offrions, sous leurs yeux, des sacrifices qui sont en abomination aux Égyptiens, ne nous lapideraient-ils pas ?
27 Nous irons le chemin de trois jours dans le désert, et nous sacrifierons à l’Éternel notre Dieu, comme il nous dira.
28 Alors Pharaon dit : Je vous laisserai aller pour sacrifier à l’Éternel votre Dieu dans le désert, seulement vous n’irez pas plus loin. Intercédez pour moi.
29 Et Moïse dit : Voici, je sors d’auprès de toi, et j’intercéderai auprès de l’Éternel ; et demain les insectes s’éloigneront de Pharaon, de ses serviteurs, et de son peuple. Seulement que Pharaon ne continue point à tromper, en ne laissant point aller le peuple pour sacrifier à l’Éternel.
30 Alors Moïse sortit d’auprès de Pharaon, et intercéda auprès de l’Éternel.
31 Et l’Éternel fit selon la parole de Moïse, et les insectes s’éloignèrent de Pharaon, de ses serviteurs, et de son peuple ; il n’en resta pas un seul.
32 Mais Pharaon appesantit son cœur encore cette fois, et ne laissa point aller le peuple.
9:1 Alors l’Éternel dit à Moïse : Va vers Pharaon, et dis-lui : Ainsi a dit l’Éternel, le Dieu des Hébreux : Laisse aller mon peuple, afin qu’il me serve ;
2 Car si tu refuses de les laisser aller, et si tu les retiens encore,
3 Voici, la main de l’Éternel sera sur ton bétail qui est aux champs, sur les chevaux, sur les ânes, sur les chameaux, sur les bœufs et sur les brebis: il y aura une très grande mortalité.
4 Et l’Éternel distinguera entre le bétail d’Israël et le bétail des Égyptiens, et rien de tout ce qui est aux enfants d’Israël ne mourra.
5 Et l’Éternel fixa le terme, en disant : Demain l’Éternel fera cela dans le pays.
6 L’Éternel fit donc cela dès le lendemain, et tout le bétail des Égyptiens mourut ; mais du bétail des enfants d’Israël il ne mourut pas une seule bête.
7 Et Pharaon envoya voir, et voici, il n’était pas mort une seule bête du bétail d’Israël. Mais le cœur de Pharaon s’appesantit, et il ne laissa point aller le peuple.
8 Alors l’Éternel dit à Moïse et à Aaron : Prenez plein vos mains de cendre de fournaise, et que Moïse la répande vers les cieux, sous les yeux de Pharaon.
9 Et elle deviendra de la poussière sur tout le pays d’Égypte, et elle deviendra, sur les hommes et sur les bêtes, des ulcères bourgeonnant en pustules, dans tout le pays d’Égypte.
10Ils prirent donc de la cendre de fournaise, et se tinrent devant Pharaon ; et Moïse la répandit vers les cieux, et elle devint, sur les hommes et sur les bêtes, des ulcères bourgeonnant en pustules.
11 Et les magiciens ne purent se tenir devant Moïse, à cause des ulcères ; car les ulcères étaient sur les magiciens comme sur tous les Égyptiens.
12 Et l’Éternel endurcit le cœur de Pharaon, et il ne les écouta point, comme l’Éternel l’avait dit à Moïse.
13 Puis, l’Éternel dit à Moïse : Lève-toi de bon matin, présente-toi devant Pharaon, et dis-lui : Ainsi a dit l’Éternel, le Dieu des Hébreux : Laisse aller mon peuple, afin qu’il me serve ;
14Car cette fois, je vais envoyer toutes mes plaies contre ton cœur, et sur tes serviteurs et sur ton peuple, afin que tu saches que nul n’est semblable à moi sur toute la terre.
15 Car maintenant, si j’avais étendu ma main, et si je t’avais frappé par la mortalité, toi et ton peuple, tu serais effacé de la terre.
16 Mais voici pourquoi je t’ai fait subsister : c’est afin que tu fasses voir ma puissance, et pour que mon nom soit célébré par toute la terre.
17 Si tu t’élèves encore contre mon peuple, pour ne point le laisser aller,
18 Voici je vais faire pleuvoir demain, à cette heure, une si forte grêle, qu’il n’y en a point eu de semblable en Égypte, depuis le jour où elle fut fondée jusqu’à présent.
19 Maintenant donc, envoie mettre en sûreté ton bétail, et tout ce que tu as aux champs. La grêle tombera sur tous les hommes et les bêtes qui se trouveront aux champs, et qui ne se retireront pas dans les maisons, et ils mourront.
20 Celui des serviteurs de Pharaon qui craignit la parole de l’Éternel, fit promptement retirer dans les maisons ses serviteurs et son bétail.
21 Mais celui qui ne fit point attention à la parole de l’Éternel, laissa ses serviteurs et son bétail aux champs.
22 Alors l’Éternel dit à Moïse : Étends ta main vers les cieux, et qu’il y ait de la grêle sur tout le pays d’Égypte, sur les hommes, et sur les bêtes, et sur toute herbe des champs dans le pays d’Égypte.
23Moïse étendit donc sa verge vers les cieux, et l’Éternel fit tonner et grêler, et le feu se promenait sur la terre. Et l’Éternel fit pleuvoir de la grêle sur le pays d’Égypte.
24 Et il y eut de la grêle, et un feu continu au milieu de la grêle, qui était si prodigieuse, qu’il n’y en avait point eu de semblable dans tout le pays d’Égypte, depuis qu’il était devenu une nation.
25 Et la grêle frappa dans tout le pays d’Égypte tout ce qui était aux champs, depuis les hommes jusqu’aux bêtes. La grêle frappa aussi toutes les herbes des champs et brisa tous les arbres des champs.
26 Le pays de Gossen, où étaient les enfants d’Israël, fut le seul où il n’y eut point de grêle.
27 Alors Pharaon envoya appeler Moïse et Aaron, et leur dit : J’ai péché cette fois, l’Éternel est le juste, et moi et mon peuple nous sommes les coupables.
28 Intercédez auprès de l’Éternel ; et qu’il n’y ait plus de tonnerres ni de grêle ; et je vous laisserai aller, et vous ne resterez pas plus longtemps.
29 Alors Moïse lui dit : Dès que je serai sorti de la ville, j’étendrai mes mains vers l’Éternel, les tonnerres cesseront, et il n’y aura plus de grêle, afin que tu saches que la terre est à l’Éternel.
30 Mais, pour toi et tes serviteurs, je sais que vous ne craindrez pas encore l’Éternel Dieu.
31 Or, le lin et l’orge furent frappés ; car l’orge était en épis, et le lin en fleur.
32 Mais le blé et l’épeautre ne furent point frappés, parce qu’ils sont tardifs.
33 Moïse quitta donc Pharaon, sortit de la ville, et étendit ses mains vers l’Éternel ; et les tonnerres et la grêle cessèrent, et la pluie ne se répandit plus sur la terre.
34 Et Pharaon, voyant que la pluie, la grêle et les tonnerres avaient cessé, continua encore de pécher ; et il appesantit son cœur, lui et ses serviteurs.
35 Le cœur de Pharaon s’endurcit donc, et il ne laissa point aller les enfants d’Israël, comme l’Éternel l’avait dit par l’organe de Moïse.

Haftarah

La haftarah (en hébreu : הפטרה – haftara ou haftarot au pluriel) est un texte issu des livres de Neviim (les Prophètes), lu publiquement à la synagogue après la lecture de la parasha, lors du Shabbat ou des jours de fêtes juives.

Ezéchiel 28:25–29:21

28:1 L’Eternel m’adressa la parole en ces termes :
2 Fils d’homme, dis au prince de Tyr : « Voici ce que te dit le Seigneur, l’Eternel : Ton coeur s’est élevé et tu as proclamé : “Voici, je suis un dieu, et j’occupe ma place sur un trône divin au milieu de la mer.” Pourtant, tu n’es qu’un homme, et tu n’es pas un dieu mais tu te crois aussi sage que Dieu.
3 Voici : tu prétends être plus sage que Daniel, pensant qu’aucun mystère ne t’est impénétrable.
4 Par ta sagesse et ton intelligence, tu t’es constitué une immense fortune et tu as amassé de l’or et de l’argent dans tes trésors.
5 Par ton extrême habileté dans ton commerce, tu as accumulé des richesses sans nombre et, avec ta fortune, ton coeur s’est élevé.
6 A cause de cela, voici ce que te dit le Seigneur, l’Eternel : Parce que tu t’es cru aussi sage que Dieu,
7 j’amène contre toi des nations étrangères, des peuples tyranniques : ils tireront l’épée contre tous les chefs-d’oeuvre de ton habileté et profaneront ta splendeur.
8 Ils te feront descendre dans la fosse, et tu mourras de mort violente, au coeur des mers.
9 Oseras-tu encore dire : “Je suis un dieu” face à celui qui t’abattra ? Tu n’es qu’un homme, non, tu n’es pas un dieu entre les mains de ceux qui vont te transpercer !
10 Toi, tu mourras comme un incirconcis sous les coups d’étrangers. Moi, j’ai parlé. C’est là ce que déclare le Seigneur, l’Eternel. »
11 L’Eternel m’adressa la parole en ces termes :
12 Fils d’homme, prononce une complainte contre le roi de Tyr. Dis-lui : « Ainsi te parle le Seigneur, l’Eternel : Par ta grande sagesse et ta beauté parfaite, tu étais un modèle de perfection.
13 Tu étais en Eden, dans le jardin de Dieu. Tu étais recouvert de pierres très précieuses de toutes les espèces : rubis, topaze et diamant, chrysolithe et onyx, jaspe, saphir, escarboucle, émeraude. Tes tambourins, tes fifres étaient d’or ouvragé, ils furent préparés le jour même où tu fus créé.
14 Or, je t’avais placé avec un chérubin ayant rôle de protecteur ; c’est pourquoi je t’ai oint sur ma montagne sainte. C’est là que tu étais. Tu allais et venais au milieu de ces pierres aux feux étincelants.
15 Tu as été irréprochable dans toute ta conduite depuis le jour où tu as été créé, jusqu’à ce que le mal se soit trouvé chez toi.
16 Ton commerce prospère t’a entraîné à la violence qui a rempli ton coeur. Alors tu as péché, je t’ai mis au rang des profanes en te chassant de ma montagne. Et le chérubin protecteur t’a expulsé du milieu de ces pierres aux feux étincelants.
17 De ta grande beauté, tu t’es enorgueilli et tu as laissé ta splendeur pervertir ta sagesse. Je t’ai précipité à terre, et te donne en spectacle aux autres rois.
18 Par tes nombreux péchés dans ton commerce malhonnête, tu as souillé tes sanctuaires et, du milieu de toi, j’ai fait surgir un feu afin qu’il te consume, je t’ai réduit en cendres sur la terre, à la vue de tous.
19 Et tous ceux qui te connaissaient parmi les peuples sont frappés de stupeur, car tu es devenu un objet d’épouvante. C’en est fini de toi, oui, fini pour toujours. »
20 L’Eternel m’adressa la parole en ces termes :
21 Fils d’homme, tourne-toi vers Sidon, prophétise sur elle.
22 Dis-lui : « Voici ce que déclare le Seigneur, l’Eternel : Je vais m’en prendre à toi, Sidon, et, au milieu de toi, je vais faire éclater ma gloire, et l’on reconnaîtra que je suis l’Eternel quand j’exécuterai la sentence contre toi. Ainsi je manifesterai ma sainteté par ma façon de te traiter.
23 J’enverrai contre toi la peste, le sang coulera dans tes rues et les morts tomberont, tués au milieu de toi par l’épée venue de toutes parts contre toi, et l’on reconnaîtra que je suis l’Eternel.
24 « Il n’y aura donc plus, contre la communauté d’Israël, d’écharde douloureuse ou de ronce blessante : elle n’aura plus de voisins pleins de mépris pour elle, et l’on reconnaîtra que je suis l’Eternel.
25 Voici ce que déclare le Seigneur, l’Eternel : Quand je rassemblerai la communauté d’Israël du milieu des nations parmi lesquelles elle est dispersée, je manifesterai ma sainteté par la façon dont j’agirai envers eux aux yeux des païens. Alors, ils habiteront dans leur propre pays, celui que j’ai donné à mon serviteur Jacob.
26 Ils y habiteront en sécurité, ils bâtiront des maisons et planteront des vignes ; ils y habiteront en sécurité quand j’aurais exécuté les jugements sur tous leurs voisins qui les méprisent. Et l’on reconnaîtra que je suis l’Eternel, leur Dieu.
1 Le douzième jour du dixième mois de la dixième année, l’Eternel m’adressa la parole en ces termes : 2 Fils d’homme, dirige ton regard vers le pharaon, roi d’Egypte, et prophétise contre lui, contre l’Egypte tout entière. 3 Tu diras : « Voici ce que dit le Seigneur, l’Eternel : “Je vais m’en prendre à toi, pharaon, roi d’Egypte, toi le grand crocodile tapi au milieu de tes fleuves, toi qui as dit : « Mes fleuves sont à moi, c’est moi qui les ai faits. »
4 Je te passerai des crochets dans les mâchoires, je ferai adhérer les poissons de tes fleuves à tes écailles, et je te tirerai du milieu de tes fleuves, avec tous les poissons qui nagent dans tes fleuves et qui adhéreront à tes écailles. 5 Et je te jetterai dans le désert, toi et tous les poissons qui nagent dans tes fleuves. Et tu retomberas sur le sol dans les champs, sans que l’on te recueille et qu’on t’ensevelisse. Je te donnerai en pâture aux animaux sauvages et aux oiseaux du ciel. 6 Et tous les habitants de l’Egypte reconnaîtront que je suis l’Eternel. “Car les Israélites n’ont trouvé en eux qu’un appui aussi fragile qu’un roseau.
7 Quand ils t’ont saisi dans leur main, tu as cassé et leur as déchiré toute l’épaule, et quand ils s’appuyaient sur toi, tu t’es brisé et tu leur as paralysé les reins.
8 « C’est pourquoi le Seigneur, l’Eternel, te déclare : Je vais faire venir l’épée pour t’attaquer, je supprimerai de chez toi les hommes et les bêtes ;
9 le pays d’Egypte deviendra un désert et une ruine, et l’on reconnaîtra que je suis l’Eternel. Parce que tu as dit : “Le fleuve m’appartient et c’est moi qui l’ai fait”,
10 à cause de cela, je vais m’en prendre à toi, à toi et à tes fleuves, et faire de l’Egypte des ruines, des ruines désertiques de Migdol à Syène et jusqu’à la frontière de l’Ethiopie.
11 Il n’y passera plus ni homme ni bête, car, pendant quarante ans, elle sera inhabitée.
12 Je ferai de l’Egypte le plus désertique de tous les pays et de ses villes les plus ravagées de toutes les villes en ruine : cela durera quarante ans. Je disséminerai les Egyptiens parmi les nations, je les disperserai dans différents pays.
13 Mais voici ce que dit le Seigneur, l’Eternel : Au bout de quarante ans, moi, je rassemblerai les Egyptiens d’entre les peuples où on les aura dispersés,
14 et je ramènerai les captifs de l’Egypte, je les rétablirai au pays de Patros, leur pays d’origine, et là ils formeront un modeste royaume.
15 L’Egypte sera plus modeste que les autres royaumes, elle ne s’élèvera plus au-dessus des autres nations. Je réduirai leur importance afin qu’ils ne dominent plus sur les autres nations.
16 La communauté d’Israël ne mettra plus jamais sa confiance en eux. L’Egypte sera là comme un souvenir du crime que commettait mon peuple en se tournant vers elle, et l’on reconnaîtra que moi, je suis le Seigneur, l’Eternel. »
17 Le premier jour du premier mois de la vingt-septième année, l’Eternel m’adressa la parole en ces termes :
18 Fils d’homme, Nabuchodonosor, le roi de Babylone, a soumis son armée, à un effort immense pour lutter contre Tyr. Les têtes des soldats en sont devenues chauves et toutes les épaules ont été écorchées mais il n’a retiré aucun profit à Tyr, ni pour lui, ni pour son armée, pour cette opération qu’il a menée contre elle.
19 C’est pourquoi le Seigneur, l’Eternel, dit ceci : Je vais donner l’Egypte à Nabuchodonosor, le roi de Babylone. Il en emportera les nombreuses richesses, il y prendra un butin et la pillera complètement. L’Egypte servira de salaire à ses troupes.
20 Pour le rétribuer du travail contre Tyr, je lui livre l’Egypte, parce que ses troupes ont oeuvré pour moi. C’est là ce que déclare le Seigneur, l’Eternel.
21 En ce jour-là, je ferai croître la force d’Israël. Quant à toi, tu pourras parler librement parmi eux, et ils reconnaîtront que je suis l’Eternel. »