Vayétzé (Et il « Jacob » sortit), par Rav Emmanuel

Enseignement du Rav Emmanuel Rodriguez

Parasha 7 : Béréchit/Genèse 28:10 à 32:3

Texte biblique

10 Jacob partit de Beer Schéba, et s’en alla à Charan.

11 Il arriva dans un lieu où il passa la nuit; car le soleil était couché. Il y prit une pierre, dont il fit son chevet, et il se coucha dans ce lieu-là.

12 Il eut un songe. Et voici, une échelle était appuyée sur la terre, et son sommet touchait au ciel. Et voici, les anges de D.ieu montaient et descendaient par cette échelle.

13 Et voici, l’Éternel se tenait au-dessus d’elle et il dit : Je suis l’Éternel, le D.ieu d’Abraham, ton père, et le D.ieu d’Isaac. La terre sur laquelle tu es couché, Je la donnerai à toi et à ta postérité.

14 Ta postérité sera comme la poussière de la terre; tu t’étendras à l’occident et à l’orient, au septentrion et au midi ; et toutes les familles de la terre seront bénies en toi et en ta postérité.

15 Voici, Je suis avec toi, Je te garderai partout où tu iras, et Je te ramènerai dans ce pays ; car Je ne t’abandonnerai point, que Je n’aie exécuté ce que Je te dis.

16 Jacob s’éveilla de son sommeil et il dit : Certainement, l’Éternel est en ce lieu, et moi, je ne le savais pas !

17 Il eut peur, et dit : Que ce lieu est redoutable ! C’est ici la maison de D.ieu, c’est ici la porte des cieux !

18 Et Jacob se leva de bon matin ; il prit la pierre dont il avait fait son chevet, il la dressa pour monument, et il versa de l’huile sur son sommet.

19 Il donna à ce lieu le nom de Béthel ; mais la ville s’appelait auparavant Luz.

20 Jacob fit un voeu, en disant : Si D.ieu est avec moi et me garde pendant ce voyage que je fais, s’il me donne du pain à manger et des habits pour me vêtir,

21 et si je retourne en paix à la maison de mon père, alors l’Éternel sera mon D.ieu ;

22 cette pierre, que j’ai dressée pour monument, sera la maison de D.ieu ; et je Te donnerai la dîme de tout ce que tu me donneras.

Haftarah

La haftarah (en hébreu : הפטרה – haftara ou haftarot au pluriel) est un texte issu des livres de Neviim (les Prophètes), lu publiquement à la synagogue après la lecture de la parasha, lors du Shabbat ou des jours de fêtes juives.

Osée 11:7, 12:14 (ou jusqu’à 14:10)

1 Oui, J’ai aimé Israël dès son enfance, et, pour le faire sortir d’Égypte, J’ai appelé mon fils.

02 Quand Je l’ai appelé, il s’est éloigné pour sacrifier aux Baals et brûler des offrandes aux idoles.

03 C’est moi qui lui apprenais à marcher, en le soutenant de mes bras, et il n’a pas compris que Je venais à son secours.

04 Je le guidais avec humanité, par des liens d’amour ; Je le traitais comme un nourrisson qu’on soulève tout contre sa joue ; Je me penchais vers lui pour le faire manger. Mais ils ont refusé de revenir à Moi : vais-Je les livrer au châtiment ?

05 Il ne retournera pas au pays d’Égypte ; Assour deviendra son roi, car ils ont refusé de revenir à Moi.

06 L’épée frappera dans ses villes, elle brisera les verrous de ses portes, elle les dévorera à cause de leurs intrigues.

07 Mon peuple s’accroche à son infidélité ; on l’appelle vers le haut ; aucun ne s’élève.

08 Vais-Je t’abandonner, Éphraïm, et te livrer, Israël ? Vais-Je t’abandonner comme Adma, et te rendre comme Seboïm ? Non ! Mon cœur se retourne contre Moi ; en même temps, Mes entrailles frémissent.

09 Je n’agirai pas selon l’ardeur de ma colère, Je ne détruirai plus Israël, car Moi, Je suis Dieu, et non pas homme : au milieu de vous, Je suis le D.ieu Saint et Je ne viens pas pour exterminer.

10 Ils marcheront à la suite du Seigneur ; comme un lion il rugira, oui, il rugira, lui, et, tout tremblants, ses fils viendront de l’Occident.

11 Comme un oiseau, tout tremblants, ils viendront de l’Égypte, et comme une colombe, du pays d’Assour, Je les ferai habiter dans leurs maisons, – oracle du Seigneur.

Commentaires

Jacob, fils d’Isaac et petit-fils d’Abraham, est appelé Bé’hir havot, le principal des 3 pères fondateurs.

Mais la Torah appelle les juifs bené Yits’haq, bené Israël, fils de Jacob et fils d’Israël.

Isaac a vécu toute sa vie en Israël, même lors de la famine par ordre de D.ieu : 

« Reste sur cette terre » (Béréchit/Genèse 26 : 3)

Comme Abraham l’avait déjà fait pour Isaac, ce dernier a recommandé à Jacob de prendre une épouse dans le berceau de la famille, et de ne pas épouser une femme de Canaan.

Jacob quitte Béer Chéva pour se rendre vers le Nord à ‘Haran, dans le voisinage de Laban לבן, frère de Rébecca, fils de Bethuel et neveu d’Abraham.

Il retourne là où l’histoire avait commencé pour le peuple juif, là où :

« L’Eternel dit à Abram : Va-t-en de ton pays, de ta patrie, et de la maison de ton père, dans le pays que je te montrerai. » (Béréchit/Genèse 12 : 1)

Jacob quitte ses parents pour un exil de 20 années ; cela va permettre à Jacob de se renforcer spirituellement afin de sortir indemne de son exil en terre idolâtre.

Il s’agit de l’importance de rester ancrés sans relâche dans la Parole de D.ieu tous les jours de notre vie afin de rester fidèlement attachés à Lui et de pouvoir tenir ferme.

Il est resté dans la tente de Shem.

Yaphet, quant à lui, n’est pas allé dans la tente de Shem (c’est-à-dire, à l’écoute de D.ieu).

C’est ce qui a développé la pensée grec-helléniste, malgré ses richesses, ce qui a amener des interprétations non fondées sur le Tanakh, d’où des pratiques erronées et des cultes étrangers. 

Le peuple d’Israël doit encore apprendre à se détacher de la pensée des peuples idolâtres et à accepter cette mise à part malgré l’incompréhension qu’elle amène :

« Désormais, si vous êtes dociles à Ma voix, si vous gardez Mon alliance, vous serez Mon trésor entre tous les peuples ! Car toute la terre est à Moi, mais vous, vous serez pour Moi, une dynastie de sacrificateurs et une nation sainte. » (Chémot/Exode 19 : 5)

Ce qui veut dire être une personne « qui trouve son plaisir dans la loi de l’Eternel, Et qui la médite jour et nuit ! » (Téhilim/Psaume 1 : 2) afin d’être une lumière au milieu de sa génération et un sacrificateur de l’Eternel !