Parasha Tsav (Donne un ordre), par Rav Emmanuel

Précédemment Parasha 24 : Vayikra/Lévitique (Et Il appela)

Parasha 25 : Vayikra/Lévitique 6:1-8:36

Enseignement audio du Rav Emmanuel Rodriguez

« L’ombre des choses à venir » (durée : 1h30)

Commentaires du Rav Emmanuel Rodriguez

La lecture et l’étude de cette Parasha interviennent dans le temps du Shabbat haGadol avant Pessa’h.

Tsav (« Ordonne ») est moins à comprendre comme un ordre à exécuter, que comme une invitation à organiser sa vie selon un modèle dont D.ieu nous donne les règles.

Cette Parasha nous enseigne plusieurs points clefs du sacrifice, sans mentionner toutefois celui de l’Agneau pascal.

Quel est le but du sacrifice ?

Quels sont les sens respectifs du sacrifice expiatoire et du sacrifice pascal ?

Que veut-on dire lorsque nous parlons de Yeshoua comme le sacrifice expiatoire ? Et comme l’Agneau de D.ieu ?

Finalement, qu’est-ce qu’être libre ?

Mashia’h nous enseigne le sacrifice de soi et il est souvent parlé de la « mort à soi-même » dans les Ecritures.

Mais la Parasha nous amène à comprendre qu’il y a aussi un but à la délivrance, et que la prière et le service du cœur doivent être orientés dans le sens d’un accomplissement.

Lequel ?

En hébreu, les notions de culte et de service s’expriment au travers d’un seul et même terme : Avoda.

Lorsque nous lisons que le culte de Moshé/Moïse était l’ombre des choses à venir, devons-nous comprendre que ce culte est devenu obsolète ? Ou plutôt que Moshé a été le réceptacle d’une Lumière qui ne ferait que se révéler dans la suite des temps ?

Une réflexion sur les dimensions respectives des rôles de Moshé et de Mashia’h/Le messie dans le plan de Rédemption, traverse l’étude et nous invite à la restauration d’un vrai culte, qui dépasse le rite, loin des formes doubles héritées de Nicée.

Un seul Corps greffé sur la Racine sainte d’Israël, auquel Mashia’h a ouvert  le chemin d’un accès nouveau au lieu Très Saint et au Royaume de D.ieu.

Suggestion de passages à lire dans la Brit Hadachah/Nouvelle Alliance :

  • Marc 12:28-34
  • Romains 12:1-2
  • 1 Corinthiens 10:14-23

Texte biblique

06:01 Le Seigneur parla à Moïse et dit :

02 « DONNE CET ORDRE à Aaron et à ses fils : Voici la loi de l’holocauste. Cet holocauste restera sur le brasier de l’autel toute la nuit jusqu’au matin, et le feu de l’autel restera allumé.

03 Le prêtre revêtira sa tunique de lin et portera à même le corps un caleçon de lin. Il enlèvera la cendre grasse, résidu de l’holocauste consumé par le feu sur l’autel, et la déposera à côté de l’autel.

04 Il retirera alors ses vêtements ; il en revêtira d’autres et transportera cette cendre grasse en un lieu pur, hors du camp.

05 Le feu, sur l’autel, restera allumé, il ne s’éteindra pas. Chaque matin le prêtre l’alimentera en bois. Il y disposera l’holocauste et y fera fumer les graisses des sacrifices de paix.

06 Un feu perpétuel brûlera sur l’autel, il ne s’éteindra pas.

07 Voici la loi de l’offrande de céréales. Les fils d’Aaron l’apporteront à la face du Seigneur, devant l’autel.

08 On en prélèvera une poignée de fleur de farine, l’huile et tout l’encens qui sont sur l’offrande de céréales, et on les fera fumer à l’autel en agréable odeur, comme témoignage pour le Seigneur.

09 Aaron et ses fils mangeront le reste, qui sera mangé sous forme de pains sans levain, dans un lieu saint ; ils le mangeront dans la cour de la tente de la Rencontre.

10 On ne le cuira pas avec du levain. Je leur ai assigné cette part sur la nourriture qui m’est offerte : c’est une part très sainte comme le sacrifice pour la faute et comme le sacrifice de réparation.

11 Tout homme parmi les fils d’Aaron pourra en manger. C’est un décret perpétuel pour toutes vos générations, concernant les nourritures offertes au Seigneur. Quiconque y touchera sera sanctifié. »

12 Le Seigneur parla à Moïse et dit :

13 « Voici le présent réservé qu’Aaron et ses fils apporteront au Seigneur dès le jour de leur onction : un dixième de mesure de fleur de farine comme offrande perpétuelle, moitié le matin, moitié le soir.

14 Elle sera préparée sur une plaque avec de l’huile, le tout bien mélangé. Elle sera présentée comme une offrande de céréales, brisée en plusieurs morceaux, offerte en agréable odeur pour le Seigneur.

15 Le prêtre, consacré par l’onction parmi les fils d’Aaron pour lui succéder, fera la même chose. C’est un décret perpétuel. Cette offrande partira totalement en fumée vers le Seigneur.

16 De même, toute offrande de céréales faite par un prêtre doit être une offrande totale : on n’en mangera pas. »

17 Le Seigneur parla à Moïse et dit :

18 « Parle à Aaron et à ses fils. Tu leur diras : Voici la loi du sacrifice pour la faute. La victime destinée au sacrifice pour la faute sera immolée devant le Seigneur, à l’endroit où est immolé l’holocauste. C’est une chose très sainte.

19 Le prêtre qui présentera le sacrifice pour la faute pourra en manger. Elle sera mangée dans un lieu saint, dans la cour de la tente de la Rencontre.

20 Tout ce qui touchera la chair de la victime sera sanctifié et, si du sang gicle sur les vêtements, la tache sera nettoyée dans un lieu saint.

21 Le vase d’argile dans lequel la viande aura bouilli sera brisé ; si elle a bouilli dans un vase de bronze, celui-ci sera récuré et rincé à grande eau.

22 Tout homme parmi les prêtres pourra en manger : c’est une chose très sainte.

23 Mais on ne mangera rien de la victime du sacrifice pour la faute, dont le sang aura été porté dans la tente de la Rencontre pour accomplir le rite d’expiation dans le sanctuaire : elle sera brûlée au feu.

07:01« Voici la loi du sacrifice de réparation ; c’est une chose très sainte.

02 La victime du sacrifice de réparation sera immolée à l’endroit où sont immolés les holocaustes, et le prêtre aspergera de sang les côtés de l’autel.

03 Il apportera toute la graisse : la queue, la graisse qui couvre les entrailles,

04 les deux rognons, la graisse qui est sur eux près des lombes, ainsi que le lobe du foie qu’il enlèvera avec les rognons.

05 Le prêtre fera fumer ces morceaux à l’autel comme nourriture offerte pour le Seigneur. C’est un sacrifice de réparation.

06 Tout homme parmi les prêtres pourra en manger. On en mangera dans un lieu saint : c’est une chose très sainte.

07 Tel le sacrifice pour la faute, tel le sacrifice de réparation : pour eux il y a une même loi. La victime sera pour le prêtre qui a accompli le rite d’expiation.

08 Le prêtre qui présentera un holocauste pour un homme gardera la peau de la victime de cet holocauste.

09 Toute offrande de céréales, cuite au four ou bien préparée dans un récipient ou sur une plaque, sera pour le prêtre qui l’aura présentée.

10 Toute offrande de céréales, pétrie à l’huile ou sèche, sera pour tous les fils d’Aaron, à part égale.

11 Voici la loi du sacrifice de paix que l’on présentera au Seigneur :

12 S’il s’agit d’une action de grâce, on présentera pour le sacrifice d’action de grâce des gâteaux sans levain pétris à l’huile, des galettes sans levain frottées d’huile et des gâteaux faits de farine bien mélangée et pétris à l’huile.

13 On apportera ce présent réservé, on y ajoutera du pain levé, en sacrifice d’action de grâce et sacrifice de paix.

14 De tout ce qui a été réservé, on présentera une part prélevée pour le Seigneur : elle sera pour le prêtre qui a fait l’aspersion du sang lors du sacrifice de paix.

15 Quant à la chair de la victime offerte en sacrifice d’action de grâce et sacrifice de paix, elle sera mangée le jour même où elle est présentée ; on n’en gardera rien pour le lendemain matin.

16 S’il s’agit d’un sacrifice votif ou d’une offrande volontaire, la victime qui a été réservée sera mangée le jour même où l’on présente le sacrifice ; ce qui en restera sera mangé le lendemain.

17 Mais ce qui restera de la chair du sacrifice le troisième jour sera brûlé au feu.

18 Si l’on mange quand même de la chair du sacrifice de paix le troisième jour, celui qui l’a présenté ne sera pas agréé ; le sacrifice ne comptera pas pour lui : c’est devenu une viande immonde ; quiconque en mangera portera le poids de son péché.

19 La chair qui aura touché quoi que ce soit d’impur ne sera pas mangée, elle sera brûlée au feu. Mais toute chair pure, quiconque est pur pourra en manger.

20 Si quelqu’un en état d’impureté mange de la chair d’un sacrifice de paix offert au Seigneur, il sera retranché de son peuple.

21 Si quelqu’un touche à n’importe quelle impureté d’un être humain, d’un animal, ou à une chose immonde, quelle qu’elle soit, et mange ensuite de la chair d’un sacrifice de paix offert au Seigneur, cet individu sera retranché de son peuple. »

22 Le Seigneur parla à Moïse et dit :

23 « Parle aux fils d’Israël. Tu leur diras : Vous ne mangerez rien de la graisse du bœuf, du jeune bélier ou de la chèvre.

24 La graisse d’un animal crevé ou déchiré pourra servir à tout usage, mais vous n’en mangerez pas.

25 Quiconque mange de la graisse d’un animal présenté en nourriture offerte pour le Seigneur, celui-là sera retranché de son peuple.

26 Tout ce qui est sang d’oiseau ou de bête, vous n’en mangerez pas, où que vous habitiez.

27 Celui qui mange du sang, celui-là sera retranché de son peuple. »

28 Le Seigneur parla à Moïse et dit :

29 « Parle aux fils d’Israël. Tu leur diras : Celui qui présente son sacrifice de paix au Seigneur devra lui apporter son offrande réservée pour le sacrifice de paix.

30 De ses propres mains il apportera la nourriture offerte pour le Seigneur ; il apportera la graisse avec la poitrine, laquelle sera offerte avec le geste d’élévationdevant le Seigneur.

31 Le prêtre fera fumer la graisse à l’autel, tandis que la poitrine sera pour Aaron et ses fils.

32 Vous donnerez au prêtre la cuisse droite des victimes comme part prélevée sur vos sacrifices de paix.

33 Parmi les fils d’Aaron, celui qui aura présenté le sang du sacrifice de paix et la graisse recevra comme part la cuisse droite.

34 Car sur les sacrifices de paix des enfants d’Israël, je retiens la poitrine à offrir avec le geste d’élévation et la cuisse à prélever ; je les donne au prêtre Aaron et à ses fils. C’est un décret perpétuel pour les fils d’Israël.

35 Telle sera la part d’Aaron et la part de ses fils sur les nourritures offertes au Seigneur, dès le jour où on les fera s’approcher pour servir comme prêtres le Seigneur.

36 Le Seigneur a ordonné que, dès le jour de leur consécration, cela leur soit attribué par les fils d’Israël. C’est un décret perpétuel pour toutes leurs générations.

37 Telle est la loi sur l’holocauste, sur l’offrande de céréales, sur le sacrifice pour la faute, sur le sacrifice de réparation, sur le sacrifice d’investiture et sur le sacrifice de paix.

38 C’est ce que le Seigneur a ordonné à Moïse sur le mont Sinaï, le jour où il ordonna aux fils d’Israël d’apporter au Seigneur, dans le désert du Sinaï, leurs présents réservés. »

08:01 Le Seigneur parla à Moïse et dit :

02 « Prends Aaron et ses fils avec lui, prends les vêtements sacerdotaux, l’huile d’onction, le taureau du sacrifice pour la faute, les deux béliers et la corbeille des pains sans levain.

03 Puis, rassemble toute la communauté à l’entrée de la tente de la Rencontre. »

04 Moïse fit ce que lui avait ordonné le Seigneur, et la communauté se rassembla à l’entrée de la tente de la Rencontre.

05 Et Moïse dit à la communauté : « Voici ce que le Seigneur a ordonné de faire. »

06 Alors Moïse fit approcher Aaron et ses fils ; il les lava avec de l’eau.

07 Il mit la tunique à Aaron, lui passa la ceinture, le revêtit du manteau et plaça sur lui l’éphod. Puis il le ceignit de l’écharpe de l’éphod et la fixa sur lui.

08 Il mit sur lui le pectoral, dans lequel il plaça les Ourim et les Toummim.

09 Il plaça le turban sur sa tête, et sur le devant du turban le fleuron d’or, le saint diadème, comme le Seigneur l’avait ordonné à Moïse.

10 Moïse prit l’huile d’onction, fit l’onction sur la Demeure et sur tout ce qui s’y trouvait, et les consacra.

11 Il en aspergea sept fois l’autel et fit l’onction de l’autel et de ses accessoires, de la cuve et de son support, pour les consacrer.

12 Il versa un peu de l’huile d’onction sur la tête d’Aaron, lui donnant l’onction pour le consacrer.

13 Alors Moïse fit approcher les fils d’Aaron, les revêtit de tuniques, leur mit une ceinture et les coiffa de tiares, comme le Seigneur le lui avait ordonné.

14 Il fit avancer le taureau du sacrifice pour la faute. Aaron et ses fils posèrent la main sur la tête du taureau du sacrifice pour la faute,

15 et celui-ci fut immolé. Moïse prit le sang et, avec son doigt, il en mit sur les cornes de l’autel, tout autour, pour ôter de l’autel la faute. Puis il versa le sang à la base de l’autel. Alors il consacra l’autel en accomplissant sur lui le rite d’expiation.

16 Moïse prit toute la graisse qui est au-dessus des entrailles, le lobe du foie, et les deux rognons avec leur graisse, et il les fit fumer à l’autel.

17 Mais le reste du taureau, sa peau, sa chair et ses excréments, furent brûlés au feu hors du camp, comme le Seigneur l’avait ordonné à Moïse.

18 Alors on amena le bélier de l’holocauste. Aaron et ses fils posèrent la main sur la tête du bélier ;

19 et celui-ci fut immolé. Moïse aspergea de sang les côtés de l’autel.

20 Le bélier fut ensuite découpé en quartiers, et Moïse fit fumer la tête, les quartiers et la graisse.

21 Les entrailles et les pattes furent lavées dans l’eau, et Moïse fit fumer à l’autel le bélier tout entier. C’est un holocauste, nourriture offerte, en agréable odeur pour le Seigneur, comme le Seigneur l’avait ordonné à Moïse.

22 Alors on amena le second bélier, le bélier du sacrifice d’investiture. Aaron et ses fils posèrent la main sur la tête de ce bélier,

23 et celui-ci fut immolé. Moïse en prit du sang qu’il mit sur le lobe de l’oreille droite d’Aaron, sur le pouce de sa main droite et sur le gros orteil de son pied droit.

24 Puis il fit approcher les fils d’Aaron et mit de ce sang sur le lobe de leur oreille droite, sur le pouce de leur main droite et sur le gros orteil de leur pied droit. Moïse aspergea de sang l’autel, tout autour.

25 Il prit aussi la graisse, la queue, toute la graisse qui est au-dessus des entrailles, le lobe du foie et les deux rognons avec leur graisse, ainsi que la cuisse droite.

26 Dans la corbeille des pains sans levain qui est devant le Seigneur, il prit un gâteau sans levain, un gâteau à l’huile et une galette, qu’il plaça sur les graisses et sur la cuisse droite.

27 Il mit le tout dans les mains d’Aaron et dans les mains de ses fils, et on l’offrit avec le geste d’élévation devant le Seigneur.

28 Puis Moïse reprit les offrandes de leurs mains et les fit fumer à l’autel sur l’holocauste. C’est un sacrifice d’investiture, nourriture offerte, en agréable odeur pour le Seigneur.

29 Moïse prit aussi la poitrine et l’offrit avec le geste d’élévation devant le Seigneur. Cette part du bélier d’investiture est pour Moïse, comme le Seigneur l’avait ordonné à Moïse.

30 Moïse prit ensuite un peu de l’huile d’onction et un peu du sang qui était sur l’autel ; il en aspergea Aaron et ses vêtements, ses fils et leurs vêtements. Il consacra ainsi Aaron et ses vêtements, ses fils et leurs vêtements.

31 Moïse dit alors à Aaron et à ses fils : « Faites bouillir la chair à l’entrée de la tente de la Rencontre ; c’est là que vous la mangerez, avec le pain qui est dans la corbeille de l’investiture, comme je l’ai ordonné en disant : “Aaron et ses fils la mangeront.”

32 Le reste de la chair et du pain, vous le brûlerez au feu.

33 Et pendant sept jours, vous ne quitterez pas l’entrée de la tente de la Rencontre, jusqu’au moment où s’achèvera le temps de votre investiture, car votre investiture durera sept jours.

34 Ce qui a été fait aujourd’hui, le Seigneur a ordonné de le faire sur vous en rite d’expiation.

35 Vous demeurerez à l’entrée de la tente de la Rencontre jour et nuit durant sept jours, en gardant les observances du Seigneur, et vous ne mourrez pas. C’est en effet ce qui m’a été ordonné. »

36 Aaron et ses fils firent tout ce que le Seigneur avait ordonné par l’intermédiaire de Moïse.

Haftarah

La haftarah (en hébreu : הפטרה – haftara ou haftarot au pluriel) est un texte issu des livres de Neviim (les Prophètes), lu publiquement à la synagogue après la lecture de la parasha, lors du Shabbat ou des jours de fêtes juives.

Yirméyahou/Jérémie 7:21-8:3 et 9:22-23

7:21 Ainsi parle le Seigneur de l’univers, le Dieu d’Israël : Ajoutez vos holocaustes à vos sacrifices et mangez-en la viande,

22 car je n’ai rien dit à vos pères, ni rien ordonné, à propos des holocaustes et des sacrifices, le jour où je les fis sortir du pays d’Égypte.

23 Mais voici l’ordre que je leur ai donné : « Écoutez ma voix : je serai votre Dieu, et vous, vous serez mon peuple ; vous suivrez tous les chemins que je vous prescris, afin que vous soyez heureux. »

24 Mais ils n’ont pas écouté, ils n’ont pas prêté l’oreille, ils ont suivi les mauvais penchants de leur cœur endurci ; ils ont tourné leur dos et non leur visage.

25 Depuis le jour où vos pères sont sortis du pays d’Égypte jusqu’à ce jour, j’ai envoyé vers vous, inlassablement, tous mes serviteurs les prophètes.

26 Mais ils ne m’ont pas écouté, ils n’ont pas prêté l’oreille, ils ont raidi leur nuque, ils ont été pires que leurs pères.

27 Tu leur diras toutes ces paroles, et ils ne t’écouteront pas. Tu les appelleras, et ils ne te répondront pas.

28 Alors, tu leur diras : Voilà bien la nation qui n’a pas écouté la voix du Seigneur son Dieu, et n’a pas accepté de leçon ! La vérité s’est perdue, elle a disparu de leur bouche.

29 Rase ta chevelure de consacrée, Jérusalem, et jette-la ! Sur les hauteurs, entonne une lamentation, car le Seigneur a rejeté et délaissé la génération qui provoque sa fureur.

30 Oui – oracle du Seigneur –, les fils de Juda ont fait ce qui est mal à mes yeux. Dans la Maison sur laquelle mon nom est invoqué, ils ont installé leurs horreurs pour la souiller.

31 Ils ont édifié les lieux sacrés du Tofeth au Val-de-la-Géhenne pour consumer par le feu leurs fils et leurs filles ; cela, je ne l’avais pas ordonné, cela n’était pas venu à mon esprit !

32 C’est pourquoi, voici venir des jours – oracle du Seigneur –, où l’on ne dira plus « le Tofeth » ni « le Val-de-la-Géhenne », mais « le Val-du-Massacre », et où l’on enterrera, faute de place, même au Tofeth.

33 Les cadavres de ce peuple serviront de pâture aux oiseaux du ciel et aux bêtes de la terre, sans que personne les dérange.

34 Je ferai cesser dans les villes de Juda et dans les rues de Jérusalem les chants d’allégresse et les chants de joie, le chant de l’époux et le chant de l’épousée, car le pays ne sera plus qu’une ruine.

08:01 En ce temps-là – oracle du Seigneur –, on fera sortir de leurs tombeaux les ossements des rois de Juda et les ossements de ses princes, les ossements des prêtres et les ossements des prophètes, les ossements des habitants de Jérusalem.

08:02 On les étalera devant le soleil, la lune et toute l’armée du ciel, qu’ils ont aimés, servis, suivis, consultés, et devant qui ils se sont prosternés. Ces ossements ne seront ni recueillis, ni enterrés : ils deviendront du fumier à la surface du sol.

08:03 Et la mort sera préférable à la vie pour les derniers survivants de cette engeance mauvaise, dans les derniers lieux où je les aurais chassés – oracle du Seigneur de l’univers.

09:22 Ainsi parle le Seigneur : Que le sage ne se vante pas de sa sagesse, que le fort ne se vante pas de sa force, que le riche ne se vante pas de sa richesse.

09:23 Mais celui qui se vante, qu’il se vante plutôt de ceci : avoir de l’intelligence pour me connaître, moi, le Seigneur qui exerce sur la terre la fidélité, le droit et la justice. Oui, en cela je me plais – oracle du Seigneur.