Parasha Metsora (Personne malade de la tzaraat), par Rav Emmanuel

Précédemment Parasha 27 : Tazria (Lorsqu’elle concevra)

Parasha 28 : Vayikra/Lévitique 14:1–15:33

Enseignements audio du Rav Emmanuel Rodriguez

Durée : 3h

Commentaires du Rav Emmanuel Rodriguez

Tza’arat : l’alliance de la circoncision

L’étude de la parasha Tazria-Metsora renouvelle entièrement notre manière de vivre et d’approfondir l’expérience du Salut, confrontée à des explications plus traditionnelles qui apparaissent parfois un peu obsolètes.

La Vie s’offre-t-elle en une prière ? N’y a-t-il pas un cheminement dans la purification, un processus à saisir, clairement décrit dans ce livre ?

Quel est le lien entre cette maladie Tza’arat (lèpre) et la dimension du Messie Yeshoua/Jésus ? Et quelle relation entre entre la Brit Milah, l’alliance par la circoncision, et l’Homme Nouveau dont parle Paul ?

Une étude qui prend comme point de départ la lecture du Lévitique, chapitre 12.

Le pur et l’impur

Le thème de la pureté et de l’impureté est constamment présent dans la Bible, du début à la fin.

Mais qu’est-ce que le pur et l’impur ?

Quel sens cela a-t-il d’être dans un état de pureté ou d’impureté ?

Quelle est la source de l’impureté ?

Dans la pensée d’Israël, un lien existe entre pureté et Vie. La pureté symbolise la Vie.

C’est très exactement ce que nous enseignent Yeshoua, Saül de Tarse ou Yohanan, lorsqu’ils soulignent qu’on ne peut rentrer dans un état inapproprié dans le Royaume.

Vayikra (Lévitique), aux chapitres 13 et 14, met l’accent sur la dimension hautement spirituelle d’une maladie inconnue, surnaturelle, Tza’arat (traduite imparfaitement par lèpre), et par laquelle D.ieu peut nous frapper.

Par cette maladie, est rendu visible et mis à la lumière, ce qui est intérieur et porte un parfum de mort.

Seul un processus concret, précis, réglé par les lois de sainteté définies dans le tabernacle, et conduit par le Souverain Sacrificateur, permet un diagnostic et peut conduire à une guérison.

Dans la pensée rabbinique, Metsora (lépreux) est d’ailleurs un des noms du Messie.

A l’origine de cette lèpre, constatée sur Myriam, se trouve la calomnie ou médisance (le lachon hara, en hébreu). Il s’agit là de la faute la plus lourde par laquelle on puisse être frappé, avant l’idolâtrie, et l’étude en décrit les ressorts et les conséquences, individuelles et collectives.

L’enseignement du mépris à l’égard de la foi d’Israël, encore prégnant dans nos approches chrétiennes, n’est-il pas à rapprocher d’une forme de médisance ?

N’appelle-t-il pas réparation, afin que l’Eglise grandisse greffée sur cette racine sainte dont parle Paul, et qu’Israël soit béni dans sa vocation ?

La grâce n’est-elle pas la puissance de la loi dans l’amour ?

Suggestion de passages à lire dans la Brit Hadachah/Nouvelle Alliance :

  • Matityahou/Matthieu 9:20-26
  • Marc 5:24-34
  • Luc 8:42-48
  • Juifs messianiques/Hébreux 13:4

Texte biblique

14:01 Le Seigneur parla à Moïse et dit :

02 « Voici la loi relative au lépreux au moment de sa purification. On le conduira au prêtre,

03 et le prêtre sortira du camp. Si le prêtre, l’ayant examiné, constate que sa tache de lèpre est guérie,

04 il ordonnera de prendre, pour l’homme à purifier, deux oiseaux vivants qui soient purs, du bois de cèdre, du cramoisi éclatant et de l’hysope.

05 Puis il ordonnera d’immoler un des oiseaux sur un pot d’argile au-dessus d’une eau vive.

06 Il prendra l’oiseau encore vivant, ainsi que le bois de cèdre, le cramoisi éclatant, l’hysope, et il plongera le tout, y compris l’oiseau vivant, dans le sang de l’oiseau qui a été immolé au-dessus de l’eau vive.

07 Il fera alors sept fois l’aspersion sur l’homme à purifier de la lèpre. Quand il l’aura ainsi purifié, il relâchera l’oiseau vivant dans la campagne.

08 Celui qui aura été purifié lavera ses vêtements, se rasera tous les poils et se baignera dans l’eau : alors il sera pur. Après cela, il rentrera au camp, mais il restera sept jours en dehors de sa tente.

09 Le septième jour, il se rasera tous les poils : cheveux, barbe, sourcils ; il se rasera entièrement. Après avoir lavé ses vêtements et s’être baigné dans l’eau, il sera pur.

10 Le huitième jour, il prendra deux agneaux sans défaut, une agnelle de l’année et sans défaut, trois dixièmes de mesure de fleur de farine pétrie à l’huile en offrande, et une mesure d’huile.

11 Le prêtre qui accomplit la purification placera l’homme à purifier, ainsi que ses offrandes, devant le Seigneur, à l’entrée de la tente de la Rencontre.

12 Puis le prêtre prendra l’un des agneaux, il le présentera en sacrifice de réparation, ainsi que la mesure d’huile. Il fera avec eux le geste d’élévation devant le Seigneur.

13 Il immolera l’agneau à l’endroit où l’on immole la victime du sacrifice pour la faute et la victime de l’holocauste, dans le Lieu saint, car il en va du sacrifice de réparation comme du sacrifice pour la faute ; la victime sera pour le prêtre. C’est une chose très sainte.

14 Le prêtre prendra du sang du sacrifice de réparation ; il en mettra sur le lobe de l’oreille droite, le pouce de la main droite et le gros orteil du pied droit de celui que l’on purifie.

15 Puis le prêtre prendra la mesure d’huile et en versera un peu dans le creux de sa main gauche.

16 Il trempera un doigt de sa main droite dans l’huile qui est dans le creux de sa main gauche et, de cette huile il fera avec son doigt sept aspersions devant le Seigneur.

17 Puis il mettra un peu de l’huile qui reste dans le creux de sa main, sur le lobe de l’oreille droite, le pouce de la main droite et le gros orteil du pied droit de celui que l’on purifie, et cela par-dessus le sang du sacrifice de réparation.

18 Le reste d’huile qu’il a dans le creux de la main, il le mettra sur la tête de celui que l’on purifie. Le prêtre accomplira ainsi sur lui le rite d’expiation devant le Seigneur.

19 Le prêtre fera le sacrifice pour la faute et accomplira le rite d’expiation sur celui que l’on purifie de son impureté. Après quoi il immolera l’holocauste.

20 Il offrira l’holocauste et l’offrande de céréales sur l’autel. Quand le prêtre aura accompli le rite d’expiation sur cet homme, celui-ci sera pur.

21 Si l’homme est indigent, dépourvu des ressources suffisantes, il prendra un seul agneau pour le sacrifice de réparation et le geste d’élévation, afin que soit accompli sur lui le rite d’expiation ; il ne prendra qu’un dixième de mesure de fleur de farine pétrie à l’huile pour l’offrande de céréales, ainsi que la mesure d’huile

22 et, s’il est en mesure de se les procurer, deux tourterelles ou deux jeunes pigeons, l’un destiné au sacrifice pour la faute, et l’autre à l’holocauste.

23 Le huitième jour, il les apportera au prêtre pour sa purification, à l’entrée de la tente de la Rencontre, devant le Seigneur.

24 Le prêtre prendra l’agneau du sacrifice de réparation et la mesure d’huile. Il fera avec eux le geste de d’élévation devant le Seigneur.

25 Quand l’agneau du sacrifice de réparation aura été immolé, le prêtre prendra du sang du sacrifice de réparation ; il en mettra sur le lobe de l’oreille droite, le pouce de la main droite et le gros orteil du pied droit de celui que l’on purifie.

26 Puis le prêtre prendra la mesure d’huile et en versera un peu dans le creux de sa main gauche.

27 Il trempera un doigt de sa main droite dans l’huile qui est dans le creux de sa main gauche et, de cette huile il fera avec son doigt sept fois l’aspersion devant le Seigneur.

28 Puis il mettra un peu de l’huile, qui reste dans le creux de sa main, sur le lobe de l’oreille droite, le pouce de la main droite et le gros orteil du pied droit de celui que l’on purifie, et cela par-dessus le sang du sacrifice de réparation.

29 Le reste d’huile qu’il a dans le creux de la main, il le mettra sur la tête de celui que l’on purifie. Le prêtre accomplira ainsi sur lui le rite d’expiation devant le Seigneur.

30 De l’une des tourterelles ou de l’un des jeunes pigeons, selon ce qu’il aura pu se procurer, il fera

31 un sacrifice pour la faute et, de l’autre, un holocauste accompagné de l’offrande de céréales. Le prêtre accomplira ainsi, sur celui que l’on purifie, le rite d’expiation devant le Seigneur.

32 Telle est la loi concernant celui qui a une tache de lèpre et qui ne peut se procurer le nécessaire pour sa purification. »

33 Le Seigneur parla à Moïse et à Aaron, et leur dit :

34 « Lorsque vous serez entrés dans le pays de Canaan que je vous donne en propriété, si je mets une tache de lèpre dans une maison de ce pays dont vous avez la propriété,

35 le maître de la maison ira annoncer au prêtre : “Il me semble qu’il y a comme une tache dans ma maison.”

36 Avant que le prêtre entre pour examiner la tache, il ordonnera de vider la maison, afin que rien de ce qui s’y trouve ne devienne impur. Après quoi, le prêtre entrera pour examiner la maison,

37 et si, après avoir examiné la tache, il constate que cette tache qui est sur les murs de la maison forme des cavités verdâtres ou rougeâtres qui paraissent s’enfoncer dans le mur,

38 il sortira sur le seuil de la maison, et il la déclarera interdite pendant sept jours.

39 Le septième jour, le prêtre reviendra et si, après examen, il constate que la tache s’est étendue sur les murs de la maison,

40 il ordonnera que l’on retire les pierres ayant des taches et qu’on les jette hors de la ville dans un lieu impur.

41 Puis il fera gratter toutes les parois intérieures de la maison et jeter les débris de crépi hors de la ville dans un lieu impur.

42 On prendra d’autres pierres pour remplacer les premières et un autre crépi pour enduire la maison.

43 Si la tache prolifère à nouveau dans la maison après l’enlèvement des pierres, le décapage et le recrépissage de cette maison,

44 le prêtre entrera pour l’examiner et, s’il constate que la tache s’est étendue, c’est une lèpre maligne dans la maison ; celle-ci est impure.

45 On démolira la maison, ses pierres, sa charpente et tout le crépi ; on portera le tout hors de la ville dans un lieu impur.

46 Quiconque entrera dans la maison pendant tout le temps où elle aura été déclarée interdite, sera impur jusqu’au soir.

47 Quiconque y dormira devra laver ses vêtements ; de même, quiconque y mangera devra laver ses vêtements.

48 Mais si le prêtre entre pour l’examiner et constate que la tache ne s’est pas étendue dans la maison après le recrépissage, il déclarera la maison pure, car la tache est guérie.

49 En vue du sacrifice pour la faute concernant la maison, il prendra deux oiseaux, du bois de cèdre, du cramoisi éclatant et de l’hysope.

50 Il immolera un des oiseaux sur un pot d’argile au-dessus d’une eau vive.

51 Il prendra le bois de cèdre, l’hysope, le cramoisi éclatant et l’oiseau vivant, et les plongera dans le sang de l’oiseau immolé et dans l’eau vive. Puis il fera sept fois l’aspersion sur la maison.

52 Après avoir purifié la maison avec le sang de l’oiseau, l’eau vive, l’oiseau vivant, le bois de cèdre, l’hysope et le cramoisi éclatant,

53 il relâchera l’oiseau vivant hors de la ville, dans la campagne. Il accomplira ainsi le rite d’expiation sur la maison, et celle-ci sera pure.

54 Telle est la loi concernant toutes les taches de lèpre et de teigne,

55 la lèpre des vêtements et des maisons,

56 les tumeurs, dartres et pustules.

57 Elle fixe les durées concernant l’impureté et la pureté. Telle est la loi sur la lèpre.

15:01 Le Seigneur parla à Moïse et à Aaron, et leur dit :

02 « Parlez aux fils d’Israël. Vous leur direz : Si un homme a un écoulement dans ses organes sexuels, l’écoulement sortant de son corps est impur.

03 Voici en quoi consistera l’impureté résultant de son écoulement : que son corps laisse échapper l’écoulement ou le retienne, il est impur.

04 Tout lit où se couchera l’homme atteint d’un écoulement sera impur, et tout ce sur quoi il s’assiéra sera impur.

05 Un homme qui touchera ce lit devra laver ses vêtements et se baigner dans l’eau ; il restera impur jusqu’au soir.

06 Celui qui s’assiéra sur quoi que ce soit où l’homme atteint d’un écoulement se sera assis, devra laver ses vêtements et se baigner dans l’eau ; il restera impur jusqu’au soir.

07 Celui qui touchera le corps de l’homme atteint d’un écoulement devra laver ses vêtements et se baigner dans l’eau ; il restera impur jusqu’au soir.

08 Si l’homme atteint d’un écoulement crache sur quelqu’un qui est pur, celui-ci devra laver ses vêtements et se baigner dans l’eau ; il restera impur jusqu’au soir.

09 Tout tapis de selle utilisé pendant un voyage par l’homme atteint d’un écoulement sera impur.

10 Quiconque touchera à quelque objet qui se sera trouvé sous cet homme sera impur jusqu’au soir. Et quiconque transportera un tel objet devra laver ses vêtements et se baigner dans l’eau ; il restera impur jusqu’au soir.

11 Quiconque aura été touché par un homme atteint d’un écoulement, sans que celui-ci se soit rincé les mains, devra nettoyer ses vêtements et se baigner ; il restera impur jusqu’au soir.

12 Le vase d’argile que touchera cet homme sera brisé, et le récipient en bois sera rincé dans l’eau.

13 Lorsqu’un homme atteint d’un écoulement en est délivré, il comptera sept jours pour sa purification. Il lavera ses vêtements et baignera son corps dans l’eau vive ; alors il sera pur.

14 Le huitième jour, il prendra deux tourterelles ou deux jeunes pigeons, et viendra devant le Seigneur à l’entrée de la tente de la Rencontre pour les donner au prêtre.

15 Avec les oiseaux, le prêtre fera de l’un un sacrifice pour la faute, et de l’autre un holocauste. Le prêtre accomplira ainsi sur l’homme le rite d’expiation devant le Seigneur.

16 Si un homme a eu un épanchement séminal, il devra se baigner tout le corps dans l’eau ; il restera impur jusqu’au soir.

17 Tout vêtement et tout objet de cuir atteint par l’épanchement séminal devra être lavé à l’eau ; il restera impur jusqu’au soir.

18 Quand une femme et un homme auront eu une relation sexuelle, ils devront se baigner dans l’eau ; ils resteront impurs jusqu’au soir.

19 « Lorsqu’une femme a un écoulement, que du sang s’écoule de son corps, elle restera pendant sept jours dans sa souillure. Quiconque la touchera sera impur jusqu’au soir.

20 Toute couche sur laquelle elle s’étendra durant ses règles sera impure ; tout ce sur quoi elle s’assiéra sera impur.

21 Quiconque touchera son lit devra laver ses vêtements, se baigner dans l’eau, et restera impur jusqu’au soir.

22 Quiconque touchera quelque objet sur lequel elle se sera assise, devra laver ses vêtements, se baigner dans l’eau, et restera impur jusqu’au soir.

23 Si quelqu’un touche ce qui se trouve sur le lit ou ce sur quoi elle s’est assise, il sera impur jusqu’au soir.

24 Si un homme couche avec elle, la souillure de ses règles l’atteindra. Il sera impur pendant sept jours, et tout lit sur lequel il se couchera sera impur.

25 Lorsqu’une femme aura un écoulement de sang pendant plusieurs jours, hors de la période de ses règles, ou si elle a un écoulement qui se prolonge au-delà de la période de ses règles, elle sera impure tant que durera cet écoulement, de la même manière que pendant ses règles.

26 Tant que durera cet écoulement, tout lit sur lequel elle se couchera sera impur comme il en est pour son lit pendant ses règles, et tout ce sur quoi elle s’assiéra sera impur comme pendant ses règles.

27 Quiconque les touchera sera impur, il devra laver ses vêtements et se baigner dans l’eau ; il restera impur jusqu’au soir.

28 Lorsque la femme sera délivrée de son écoulement, elle comptera sept jours : alors elle sera pure.

29 Le huitième jour, elle prendra deux tourterelles ou deux jeunes pigeons qu’elle apportera au prêtre, à l’entrée de la tente de la Rencontre.

30 De l’un des oiseaux le prêtre fera un sacrifice pour la faute, et de l’autre un holocauste. Le prêtre accomplira ainsi sur elle le rite d’expiation, devant le Seigneur, pour l’écoulement qui la rendait impure.

31 Vous avertirez les fils d’Israël de leurs impuretés, afin qu’à cause d’elles ils ne meurent pas en rendant impure ma Demeure qui est au milieu d’eux.

32 Telle est la loi concernant celui qui a un écoulement et celui qui a épanchement séminal, et qui en deviennent impurs.

33 La loi concerne aussi celle qui est dans la souillure de ses règles, la femme ou l’homme qui a un écoulement, et l’homme qui couche avec une femme impure. »

Haftarah

La haftarah (en hébreu : הפטרה – haftara ou haftarot au pluriel) est un texte issu des livres de Neviim (les Prophètes), lu publiquement à la synagogue après la lecture de la parasha, lors du Shabbat ou des jours de fêtes juives.

Mélakhim Bet / 2 Rois 7:3-20

07:03 Il y avait devant la porte de Samarie quatre hommes qui étaient lépreux. Ils se dirent l’un à l’autre : « Pourquoi restons-nous ici à attendre la mort ?

04 Si nous décidons d’entrer dans la ville, la famine étant dans la ville, nous y mourrons. Si nous restons ici, nous mourrons également. Allez ! Passons au camp des Araméens. S’ils nous laissent en vie, nous vivrons ; s’ils nous mettent à mort, eh bien, nous mourrons. »

05 Au crépuscule, ils se mirent en route, pour se rendre au camp des Araméens. Ils allèrent jusqu’à l’extrémité du camp, et voilà qu’il n’y avait plus personne !

06 Le Seigneur avait fait entendre dans le camp des Araméens un bruit de chars, un bruit de chevaux, le bruit d’une grande troupe, et ils s’étaient dit l’un à l’autre : « Voici que le roi d’Israël a pris à sa solde les rois des Hittites et les rois d’Égypte, pour marcher contre nous. »

07 Au crépuscule, les Araméens s’étaient mis en route et avaient pris la fuite, abandonnant leurs tentes, leurs chevaux et leurs ânes, en un mot, le camp tel qu’il était ; ils s’étaient enfuis pour sauver leur vie.

08 Les lépreux allèrent jusqu’à l’extrémité du camp et entrèrent dans une tente. Après avoir mangé et bu, ils emportèrent de là, argent, or et vêtements, qu’ils allèrent cacher. Puis ils revinrent, entrèrent dans une autre tente et en emportèrent du butin qu’ils allèrent cacher.

09 Alors ils se dirent l’un à l’autre : « Ce n’est pas bien, ce que nous faisons là ! Ce jour est un jour de bonne nouvelle. Si nous nous taisons et si nous attendons jusqu’à la lumière du jour, une faute pèsera sur nous. Allez ! Rentrons pour informer la Maison du roi ! »

10 Ils revinrent et appelèrent les gardiens de la porte de la ville ; ils les informèrent en disant : « Nous sommes entrés dans le camp des Araméens, et voici qu’il n’y avait personne, aucune voix humaine : seulement les chevaux et les ânes attachés, ainsi que des tentes laissées telles quelles. »

11 Les gardiens de la porte crièrent, et on informa la Maison du roi, à l’intérieur.

12 Le roi se leva de nuit et dit à ses serviteurs : « Il faut que je vous explique ce que les Araméens nous ont fait. Ils savent en effet que nous sommes affamés. Ils sont donc sortis du camp pour se cacher dans la campagne. Ils se sont dit : “Les gens de Samarie sortiront de la ville, nous les prendrons vivants et nous entrerons dans la ville.” »

13 Un des serviteurs répondit : « Que l’on prenne donc cinq chevaux sur les derniers qui restent dans la ville ! Ils sont comme toute la multitude d’Israël qui reste dans la ville, comme toute la multitude d’Israël qui est proche de sa fin. Envoyons-les et nous verrons. »

14 On prit donc deux chars avec leurs chevaux, et le roi les envoya sur les traces de l’armée des Araméens, en disant : « Allez et voyez ! »

15 Ils partirent sur leurs traces jusqu’au Jourdain ; or tout le chemin était jonché de vêtements et d’ustensiles, jetés par les Araméens dans leur fuite précipitée. Les messagers revinrent en informer le roi.

16 Alors le peuple sortit et pilla le camp des Araméens. On eut, pour une pièce d’argent, une mesure de fleur de farine ou deux mesures d’orge, selon la parole du Seigneur.

17 À la porte, le roi avait posté l’écuyer, celui sur la main duquel il s’appuie. Les gens le piétinèrent à la porte, et il mourut, comme l’avait dit l’homme de Dieu, lorsque le roi était descendu vers lui.

18 Tout se passa selon la parole que l’homme de Dieu avait dite au roi : « On aura pour une pièce d’argent deux mesures d’orge ou une mesure de fleur de farine, demain, exactement à la même heure, à la porte de Samarie. »

19 L’écuyer avait répondu à l’homme de Dieu : « Même si le Seigneur ouvrait des fenêtres dans les cieux, cette parole-là s’accomplirait-elle ? » Élisée lui avait dit : « Eh bien ! Tu le verras de tes yeux, mais tu n’en mangeras pas ! »

20 C’est ce qui lui arriva. Les gens le piétinèrent à la porte, et il mourut. »