Parasha Emor (Parle), par Rav Emmanuel

Précédemment parasha 30 Kédochim (Peuple saint)

Parasha 31 : Vayikra/Lévitique 21:1-24:23

Enseignement audio du Rav Emmanuel Rodriguez

Durée : 1h30

Commentaires

La sainteté du temps

« Et l’Eternel dit (va’yomer) à Moshé : « Parle (Emor) aux prêtres, et aux fils d’Aharon et tu leur diras (V’amarta) : … »

C’est au travers de la parole créatrice d’emor que le verset raconte la transmission aux générations des fils d’Aharon, des pratiques demandées par l’Eternel.

Le verset emploie le verbe leemor (dire) à 3 reprises (va’yomer…, emor…, v’amarta…) en référence aux 10 paroles créatrices (maamarot) de Berechit/Genèse, et non le verbe ledaber (parler).

Le chapitre central de la parasha fait référence aux fêtes.

Le texte nous amène ainsi à comprendre comment le décompte du temps, et les rendez-vous que constituent les fêtes, mettent l’homme en lien avec la dimension de l’éternité et le font entrer dans son accomplissement.

Comment allons-nous sanctifier D.ieu demain ?

Quel est le lieu de naissance du mot QADOSH (= Saint) dans la Bible ?

Emor invite enfin à la réflexion autour d’un point clef : l’offrande de l’Omer.

De l’offrande d’orge à celle des deux pains de proposition, D.ieu nous appelle à un changement de nature, et pas seulement de degré.

Quand D.ieu parle et quand D.ieu dit

Vayikra (Le Lévitique) est un livre particulier de la Bible ; considéré comme ardu, il est resté très souvent en marge de l’étude et de la pratique chrétienne.

Pourtant… On oublie fréquemment que le Service de D.ieu ne peut se faire sans un ordre dans le fonctionnement, sans des lois qui, prises dans leur sens biblique authentique, ne sont pas là pour contraindre, mais pour ouvrir un chemin de Vie, un itinéraire qui permet d’atteindre l’intime de D.ieu et de nous rendre libre.

Yeshoua ne nous dédouane aucunement de cet ordre, et Vayikra reste central dans la manière d’apprendre à marcher avec l’Eternel.

La parasha Emor (Vayikra 21/1 : Et D.ieu dit, parle aux prêtres, enfants d’Aaron…) nous amène à nous interroger d’une manière particulière sur tout le sens et le poids du « D.ieu dit ». Elle nous ramène aux sources de la Création par le Dire, et à la Parole. 

Quand D.ieu dit (cf. Genèse 1/3 : Que la lumière soit…), Il ne parle pas à l’univers. Il y a certes création d’un ordre, de lois, visibles et invisibles (exemple, la loi de la gravitation), qui régissent l’univers, mais chacune en rapport avec le service de D.ieu. Ces lois créent des temps, et des rendez-vous pour l’homme avec l’Eternel (les Fêtes).

La parasha Emor énonce, dans cet esprit, tout un ensemble détaillé et fourni de règles. Tout ce qui a été donné dans le Tabernacle (les 10 Paroles…) est régi par des lois d’amour qui sont une douceur de vie (comment aimer D.ieu et comment aimer son prochain).

Sortir de ces lois est comme entrer en apesanteur spirituelle, et chaque fois que nous les changeons ou que nous faisons les mauvais choix, nous déréglons, et allons dans le dysfonctionnement.

Emor nous aide à comprendre que la sainteté, la purification, voire la guérison, ne doivent pas être appréhendées par la foi, mais comprises à la lumière d’un processus. Et ce, dans le but d’une transmission. Car lorsque D.ieu dit, Il crée un ordre, et Il promet, dans le but d’un accomplissement avec l’homme.

Sur quelles bases devons-nous nous construire une identité en Mashiah ?

Et pourquoi Paul dit-il que la Parole de D.ieu est l’épée de l’Esprit ?

Préparer son âme de résurrection

La parasha Emor que nous étudions dans le temps de l’Omer, débute avec l’interdiction faite aux prêtres d’entrer en contact avec la mort, avec ce qui souille la Vie (Vayikra/Lévitique 21:1).

Tout ce temps de l’Omer doit nous trouver occupés à un effort constant pour élever nos âmes, afin que celles-ci atteignent l’identité la plus proche de la nature divine : une âme de la résurrection.

C’est l’exemple que nous a donné le Messie, lui qui a vaincu la mort, traversé tous les cieux, pour atteindre le niveau le plus haut du Ciel où il siège (Tehilim/Psaume 110:1-5).

Yeshoua parle bien de deux royaumes distincts dans lesquels nous sommes appelés à entrer : celui des Cieux, et celui de D.ieu.

Suggestion de passages à lire dans la Brit Hadachah/Nouvelle Alliance :

  • Matityahou/Matthieu 5:38-42
  • Galates 3:26-29

Texte biblique

21:01 Le Seigneur dit à Moïse : « Parle aux prêtres, fils d’Aaron. Tu leur diras : Aucun de vous ne se rendra impur pour un mort de sa parenté,

02 sauf pour son parent le plus proche : sa mère, son père, son fils, sa fille et son frère.

03 Pour sa sœur vierge, qui habitait auprès de lui puisqu’elle n’appartenait pas à un homme, pour elle, il pourra se rendre impur.

04 Lui qui est un chef dans sa parenté, il ne se rendra pas impur : sinon il se profanerait.

05 Les prêtres ne se raseront pas la tête, ils ne se raseront pas les côtés de la barbe et ne se feront pas d’incisions sur le corps.

06 Ils seront saints pour leur Dieu et ne profaneront pas le nom de leur Dieu. En effet, ce sont eux qui présentent les nourritures offertes au Seigneur, la nourriture de leur Dieu : ils sont saints.

07 Ils ne prendront pas pour épouse une femme prostituée ou déshonorée, ni une femme que son mari a répudiée, car le prêtre est saint pour Dieu.

08 Tu considéreras le prêtre comme saint, car il présente la nourriture de ton Dieu. Il est saint pour toi, car je suis saint, moi, le Seigneur qui vous sanctifie.

09 Lorsque la fille d’un prêtre se déshonore en se prostituant, c’est son père qu’elle déshonore : elle sera brûlée par le feu.

10 Le grand prêtre, parmi les prêtres ses frères, lui sur la tête duquel a été versée l’huile d’onction et qui a reçu l’investiture et revêtu les vêtements consacrés, ne déliera pas ses cheveux et ne déchirera pas ses vêtements.

11 Il ne viendra auprès d’aucun mort et ne se rendra pas impur, ni pour son père ni pour sa mère.

12 Il ne sortira pas du sanctuaire, et il ne profanera pas le sanctuaire de son Dieu, car l’huile d’onction de son Dieu est son diadème. Je suis le Seigneur.

13 Il prendra pour épouse une femme encore vierge.

14 Il ne prendra pas pour épouse la veuve, la femme répudiée ou déshonorée par la prostitution ; c’est seulement une vierge de son peuple qu’il prendra pour épouse.

15 Il ne profanera pas sa descendance parmi son peuple, car je suis le Seigneur qui le sanctifie. »

16 Le Seigneur parla à Moïse et dit :

17 « Parle à Aaron. Tu diras : Dans toutes tes générations, aucun homme de ta descendance, s’il a une infirmité, ne s’approchera pour présenter la nourriture de son Dieu.

18 Car aucun homme atteint d’une infirmité ne s’approchera, qu’il soit aveugle, boiteux, défiguré ou difforme,

19 qu’il soit un homme au pied ou au bras fracturé,

20 un bossu ou un rachitique, quelqu’un qui a une tache dans l’œil, qui est affecté de gale ou de dartres purulentes, ou qui a les testicules écrasés.

21 Aucun descendant d’Aaron, le prêtre, s’il a une infirmité, ne s’avancera pour présenter de la nourriture offerte pour le Seigneur : il a une infirmité, il ne s’avancera pas pour présenter la nourriture de son Dieu.

22 De la nourriture de son Dieu il pourra manger ce qui est très saint et ce qui est saint.

23 Mais il ne viendra pas près du rideau et ne s’avancera pas vers l’autel : il a une infirmité, il ne doit pas profaner mes lieux saints, car je suis le Seigneur qui les sanctifie. »

24 Ainsi parla Moïse à Aaron, à ses fils et à tous les fils d’Israël.

22:01 Le Seigneur parla à Moïse et dit :

02 « Parle à Aaron et à ses fils : Qu’ils s’abstiennent des choses saintes offertes par les fils d’Israël et ne profanent pas mon saint nom. C’est pour moi qu’ils les consacrent. Je suis le Seigneur.

03 Tu leur diras, pour toutes leurs générations : Tout homme de votre descendance, qui s’approchera en état d’impureté des choses saintes que les fils d’Israël consacrent au Seigneur, cet individu sera retranché de ma présence. Je suis le Seigneur.

04 Aucun homme de la descendance d’Aaron atteint de lèpre ou d’un écoulement ne mangera des choses saintes avant d’être purifié. Celui qui aura touché quelqu’un rendu impur par le contact d’un mort, ou celui qui aura un épanchement séminal,

05 ou celui qui aura touché soit n’importe quelle bestiole le rendant impur, soit un homme qui l’aura rendu impur de sa propre impureté, quelle qu’elle soit,

06 celui qui aura eu de tels contacts sera impur jusqu’au soir et ne pourra manger des choses saintes qu’après avoir baigné son corps dans l’eau.

07 Au coucher du soleil, il sera pur et pourra manger ensuite des choses saintes : c’est là sa nourriture.

08 Il ne mangera pas d’animal crevé ou déchiré : il se rendrait impur. Je suis le Seigneur.

09 Que tous gardent mes observances et ne se chargent pas d’une faute : ils en mourraient puisqu’ils les ont profanées, car je suis le Seigneur qui les sanctifie.

10 Aucun étranger ne mangera d’une chose sainte : ni l’hôte d’un prêtre ni le salarié ne mangeront d’une chose sainte.

11 Mais si un prêtre acquiert quelqu’un à prix d’argent, celui-ci pourra manger d’une chose sainte, tout comme celui qui est né dans sa maison ; l’un et l’autre mangeront de sa propre nourriture.

12 Si la fille d’un prêtre est devenue l’épouse d’un étranger au sacerdoce, elle ne peut manger ce qui est prélevé sur les choses saintes.

13 Mais si la fille d’un prêtre est devenue veuve ou a été répudiée et que, n’ayant pas d’enfant, elle ait dû retourner à la maison de son père comme au temps de sa jeunesse, elle mangera de la nourriture de son père. Nul étranger n’en mangera.

14 Si un homme mange par inadvertance une chose sainte, il en restituera l’équivalent au prêtre en y ajoutant un cinquième.

15 On ne profanera pas les choses saintes que les fils d’Israël ont prélevées pour le Seigneur.

16 En mangeant ces choses saintes, on les chargerait d’un péché exigeant réparation, car je suis le Seigneur qui les sanctifie. »

17 Le Seigneur parla à Moïse et dit :

18 « Parle à Aaron, à ses fils et à tous les fils d’Israël. Tu leur diras : Quand un homme de la maison d’Israël, ou un immigré résidant en Israël, apportera un présent réservé pour un vœu ou pour une offrande volontaire apportés en holocauste pour le Seigneur,

19 il devra, pour être agréé, offrir un mâle sans défaut, pris parmi le gros bétail, parmi les jeunes béliers ou les chèvres.

20 Vous ne présenterez pas un animal qui a une tare, car vous ne seriez pas agréés.

21 Si quelqu’un présente au Seigneur un sacrifice de paix pour s’acquitter d’un vœu ou d’une offrande volontaire de gros ou de petit bétail, l’animal, pour être agréé, devra être sans défaut. Il n’aura aucune tare,

22 ni cécité, ni fracture, ni amputation, ni verrue, ni gale, ni dartre. Vous ne présenterez aucun de ceux-là au Seigneur et vous n’en placerez rien sur l’autel comme nourriture offerte pour le Seigneur.

23 Si un bœuf ou un mouton est difforme ou atrophié, tu pourras en faire une offrande volontaire, mais il ne sera pas agréé pour l’acquittement d’un vœu.

24 Vous ne présenterez pas au Seigneur un animal dont les testicules sont rentrés, écrasés, arrachés ou coupés. Vous ne ferez pas cela dans votre pays

25 et vous n’accepterez aucun de ceux-là de la main d’un étranger pour le présenter comme nourriture à votre Dieu. Leur mutilation constituant une tare, ils ne peuvent être agréés en votre faveur. »

26 Le Seigneur parla à Moïse et dit :

27 « Après la naissance, un veau, un jeune bélier ou un chevreau restera sept jours sous sa mère. À partir du huitième jour, il pourra être agréé comme présent réservé, en nourriture offerte pour le Seigneur.

28 Mais vous n’immolerez pas le même jour une bête, vache ou brebis, et son petit.

29 Si vous faites au Seigneur un sacrifice d’action de grâce, faites-le de manière à être agréés :

30 on le mangera le jour même, sans rien en laisser pour le matin. Je suis le Seigneur.

31 Vous garderez mes commandements et les mettrez en pratique. Je suis le Seigneur.

32 Vous ne profanerez pas mon saint nom, afin que je sois sanctifié au milieu des fils d’Israël ; je suis le Seigneur qui vous sanctifie.

33 Moi qui vous ai fait sortir du pays d’Égypte pour être votre Dieu, je suis le Seigneur.

23:01 Le Seigneur parla à Moïse et dit :

02 « Parle aux fils d’Israël. Tu leur diras : Les solennités du Seigneur auxquelles vous convoquerez les fils d’Israël sont des assemblées saintes. Voici ce qui concerne mes solennités.

03 Pendant six jours, on travaillera, mais le septième jour sera un sabbat, un sabbat solennel, jour d’assemblée sainte : vous ne ferez aucun travail. C’est un sabbat pour le Seigneur, partout où vous habitez.

04 Voici les solennités du Seigneur, les assemblées saintes auxquelles vous convoquerez, aux dates fixées, les fils d’Israël.

05 Le premier mois, le quatorze du mois, au coucher du soleil, ce sera la Pâque en l’honneur du Seigneur.

06 Le quinzième jour de ce même mois, ce sera la fête des Pains sans levain en l’honneur du Seigneur : pendant sept jours, vous mangerez des pains sans levain.

07 Le premier jour, vous tiendrez une assemblée sainte et vous ne ferez aucun travail, aucun ouvrage.

08 Pendant sept jours, vous présenterez de la nourriture offerte pour le Seigneur. Le septième jour, vous aurez une assemblée sainte et vous ne ferez aucun travail, aucun ouvrage. »

09 Le Seigneur parla à Moïse et dit :

10 « Parle aux fils d’Israël. Tu leur diras : Quand vous serez entrés dans le pays que je vous donne, et que vous y ferez la moisson, vous apporterez au prêtre la première gerbe de votre moisson.

11 Il la présentera au Seigneur en faisant le geste d’élévation pour que vous soyez agréés. C’est le lendemain du sabbat que le prêtre fera cette présentation.

12 Le jour où vous ferez le geste d’élévation de la gerbe, vous offrirez au Seigneur l’holocauste d’un agneau de l’année, sans défaut.

13 L’offrande sera de deux dixièmes de fleur de farine pétrie à l’huile, nourriture offerte, en agréable odeur pour le Seigneur ; et la libation de vin sera d’un quart de hine.

14 Vous ne mangerez pas de pain, ni d’épis grillés ni de grain frais moulu, avant ce même jour, avant d’avoir apporté le présent réservé à votre Dieu. C’est un décret perpétuel pour toutes vos générations, partout où vous habitez.

15 À partir du lendemain du sabbat, jour où vous aurez apporté votre gerbe avec le geste d’élévation, vous compterez sept semaines entières.

16 Le lendemain du septième sabbat, ce qui fera cinquante jours, vous présenterez au Seigneur une nouvelle offrande.

17 Vous apporterez de chez vous deux pains à offrir avec le geste d’élévation, chacun de deux dixièmes de fleur de farine cuits au levain, en prémices pour le Seigneur.

18 Avec le pain, vous apporterez en holocauste pour le Seigneur sept agneaux de l’année, sans défaut, un taureau et deux béliers, accompagnés d’une offrande et d’une libation, nourriture offerte, en agréable odeur pour le Seigneur.

19 Vous ferez aussi un sacrifice pour la faute avec un bouc, et un sacrifice de paix avec deux agneaux de l’année.

20 Le prêtre offrira ces deux agneaux, ainsi que le pain des prémices, avec le geste d’élévation devant le Seigneur. Ce sont des choses saintes pour le Seigneur, qui reviendront au prêtre.

21 En ce même jour, vous convoquerez les fils d’Israël ; ce sera pour vous une assemblée sainte, vous ne ferez aucun travail, aucun ouvrage. C’est un décret perpétuel pour toutes vos générations, partout où vous habitez.

22 Lorsque vous moissonnerez vos terres, tu ne moissonneras pas jusqu’à la lisière du champ. Tu ne ramasseras pas les glanures de ta moisson : tu les laisseras au pauvre et à l’immigré. Je suis le Seigneur votre Dieu. »

23 Le Seigneur parla à Moïse et dit :

24 « Parle aux fils d’Israël. Tu leur diras : Le septième mois, le premier du mois, il y aura pour vous un sabbat solennel, jour de mémorial, d’ovations, avec assemblée sainte.

25 Vous ne ferez aucun travail, aucun ouvrage, et vous apporterez de la nourriture offerte pour le Seigneur. »

26 Le Seigneur parla à Moïse et dit :

27 « C’est le dixième jour du septième mois qui sera le jour du Grand Pardon. Vous tiendrez une assemblée sainte, vous ferez pénitence, et vous présenterez de la nourriture offerte pour le Seigneur.

28 En ce jour même, vous ne ferez aucun travail, car c’est jour de Grand Pardon où l’on accomplit sur vous le rite d’expiation devant le Seigneur votre Dieu.

29 Quiconque ne fera pas pénitence ce jour-là sera retranché de son peuple ;

30 quiconque fera quelque travail ce jour-là, je le supprimerai du milieu de son peuple.

31 Vous ne ferez aucun travail. C’est un décret perpétuel pour toutes vos générations, partout où que vous habitez.

32 Ce sera pour vous un sabbat, un sabbat solennel : vous ferez pénitence. Le neuvième jour du mois, depuis le soir jusqu’au soir suivant, vous observerez le repos sabbatique. »

33 Le Seigneur parla à Moïse et dit :

34 « Parle aux fils d’Israël. Tu leur diras : À partir du quinzième jour de ce septième mois, ce sera pendant sept jours la fête des Tentes en l’honneur du Seigneur.

35 Le premier jour, celui de l’assemblée sainte, vous ne ferez aucun travail, aucun ouvrage.

36 Pendant sept jours, vous présenterez de la nourriture offerte pour le Seigneur. Le huitième jour, vous tiendrez une assemblée sainte, vous présenterez de la nourriture offerte pour le Seigneur : ce sera la clôture de la fête. Vous ne ferez aucun travail, aucun ouvrage.

37 Telles sont les solennités du Seigneur, les assemblées saintes auxquelles vous convoquerez les fils d’Israël, afin de présenter de la nourriture offerte pour le Seigneur, un holocauste et une offrande, un sacrifice et des libations, selon le rite propre à chaque jour,

38 outre les sabbats du Seigneur, et sans compter les dons, tous les vœux et toutes les offrandes volontaires, que vous ferez au Seigneur.

39 Donc, le quinzième jour du septième mois, lorsque vous aurez récolté les produits du pays, vous irez en pèlerinage fêter le Seigneur pendant sept jours. Le premier jour sera un sabbat solennel, et le huitième jour également.

40 Le premier jour, vous prendrez des fruits d’un arbre magnifique, des rameaux de palmier, des branches d’arbres touffus et de saules des torrents, et vous vous réjouirez pendant sept jours en présence du Seigneur votre Dieu.

41 Vous irez en pèlerinage fêter le Seigneur chaque année pendant sept jours. C’est un décret perpétuel pour toutes vos générations. C’est au septième mois que vous ferez cette fête.

42 Vous habiterez sept jours dans des huttes. Tous les israélites de souche habiteront dans des huttes,

43 afin que toutes vos générations sachent que j’ai fait habiter les fils d’Israël dans des huttes quand je les ai fait sortir du pays d’Égypte. Je suis le Seigneur votre Dieu. »

44 C’est ainsi que Moïse parla aux fils d’Israël des solennités du Seigneur.

24:01 Le Seigneur parla à Moïse et dit :

02 « Ordonne aux fils d’Israël de te procurer, pour le luminaire, de l’huile d’olive, limpide et vierge, afin que monte perpétuellement la flamme d’une lampe.

03 C’est devant le rideau qui abrite le Témoignage, à l’intérieur de la tente de la Rencontre, qu’Aaron disposera cette lampe, pour qu’elle soit perpétuellement du soir au matin devant le Seigneur. C’est un décret perpétuel pour toutes vos générations.

04 Aaron disposera les lampes sur le chandelier d’or pur, devant le Seigneur, et cela perpétuellement.

05 Tu prendras de la fleur de farine, et tu en feras cuire douze gâteaux, chacun de deux dixièmes d’épha.

06 Puis, tu les placeras en deux rangées de six sur la table d’or pur qui est devant le Seigneur.

07 Sur chaque rangée, tu déposeras de l’encens pur. Ce sera un aliment apporté en témoignage, une nourriture offerte pour le Seigneur.

08 Chaque jour de sabbat, on les disposera devant le Seigneur perpétuellement, de la part des fils d’Israël : c’est une alliance perpétuelle.

09 Ils seront pour Aaron et ses fils, qui les mangeront en un lieu saint : ils sont pour eux une part très sainte de la nourriture offerte pour le Seigneur. C’est un décret perpétuel.

10 Le fils d’une femme israélite, mais dont le père était égyptien, sortit au milieu des fils d’Israël ; lui et un homme qui était israélite se prirent de querelle dans le camp.

11 Or le fils de la femme israélite blasphéma le nom du Seigneur et le maudit. On le conduisit alors à Moïse. Le nom de la mère était Shelomith, fille de Dibri, de la tribu de Dane.

12 On mit l’homme sous bonne garde pour que ce soit le Seigneur qui en décide.

13 Le Seigneur parla à Moïse et dit :

14 Fais sortir hors du camp l’auteur de la malédiction. Tous ceux qui l’ont entendu poseront leurs mains sur sa tête, et toute la communauté le lapidera.

15 Puis tu parleras ainsi aux fils d’Israël : Quiconque maudit son Dieu portera le poids de son péché.

16 Qui blasphème le nom du Seigneur sera mis à mort ; toute la communauté le lapidera. Qu’il soit immigré ou israélite de souche, s’il blasphème le nom du Seigneur, il mourra.

17 Si un homme frappe à mort un être humain, quel qu’il soit, il sera mis à mort.

18 Celui qui frappe à mort un animal le remplacera par un autre, vie pour vie.

19 Si un homme provoque une infirmité chez un de ses compatriotes, on lui fera comme il a fait :

20 fracture pour fracture, œil pour œil, dent pour dent. Telle l’infirmité provoquée, telle l’infirmité subie.

21 Celui qui frappe à mort un animal le remplacera par un autre ; celui qui frappe à mort un homme mourra.

22 Il n’y aura chez vous qu’un seul droit, tant pour l’israélite de souche que pour l’immigré, car je suis le Seigneur votre Dieu. »

23 Moïse ayant ainsi parlé aux fils d’Israël, on fit sortir hors du camp l’auteur de la malédiction et on le lapida. Les fils d’Israël firent comme le Seigneur l’avait ordonné à Moïse.

Haftarah

La haftarah (en hébreu : הפטרה – haftara ou haftarot au pluriel) est un texte issu des livres de Neviim (les Prophètes), lu publiquement à la synagogue après la lecture de la parasha, lors du Shabbat ou des jours de fêtes juives.

Ezéchiel 44:15–31

15 Les prêtres lévites, fils de Sadoc, ont maintenu les observances de mon sanctuaire, lorsque les fils d’Israël erraient loin de moi : ce sont eux qui s’approcheront de moi pour me servir ; ils se tiendront devant moi pour me présenter la graisse et le sang – oracle du Seigneur Dieu.

16 Ce sont eux qui entreront dans mon sanctuaire, eux qui s’approcheront de ma table, pour me servir et qui maintiendront mes observances.

17 Quand ils entreront par les portes de la cour intérieure, ils mettront des vêtements de lin. Ils ne porteront pas de laine, quand ils officieront aux portes de la cour intérieure et dans la Maison.

18 Ils auront sur la tête des turbans de lin et aux reins des caleçons de lin. Ils n’auront pas de ceinture, à cause de la sueur.

19 Quand ils sortiront dans la cour extérieure, vers le peuple, ils ôteront les vêtements dans lesquels ils auront officié et les déposeront dans des salles du sanctuaire. Ils prendront d’autres vêtements afin de ne pas communiquer la sainteté au peuple par leurs vêtements.

20 Ils ne se raseront pas la tête, ils ne se laisseront pas pousser les cheveux, mais ils les tailleront soigneusement.

21 Aucun prêtre ne boira de vin quand il devra entrer dans la cour intérieure.

22 Ils n’épouseront pas de femme veuve ou répudiée, mais seulement des vierges de la maison d’Israël ; ils pourront épouser la veuve d’un prêtre.

23 Ils enseigneront à mon peuple à distinguer entre le saint et le profane, et ils lui apprendront à distinguer entre le pur et l’impur.

24 En cas de procès, c’est eux qui interviendront en juges ; ils jugeront le cas selon mon droit ; ils observeront mes lois et mes décrets dans toutes mes solennités et ils sanctifieront mes shabbats.

25 Le prêtre n’entrera pas chez un homme mort, car il deviendrait impur ; cependant pour un père, une mère, un fils, une fille, un frère, une sœur qui n’a pas appartenu à un homme, un prêtre pourra se rendre impur.

26 Après sa purification, on comptera sept jours.

27 Puis, le jour où il entrera dans le sanctuaire, dans la cour intérieure, pour servir dans le sanctuaire, il présentera son sacrifice pour la faute – oracle du Seigneur Dieu.

28 Ils n’auront qu’un seul héritage : leur héritage, c’est moi. Vous ne leur donnerez pas de propriétés en Israël : c’est moi leur propriété.

29 Eux auront pour nourriture l’offrande de céréales, la victime du sacrifice pour la faute et celle du sacrifice de réparation. Tout ce qui est voué à l’anathème en Israël sera pour eux.

30 Le meilleur de toutes les prémices, toutes les contributions de toutes sortes, parmi toutes celles que vous prélèverez, seront pour les prêtres ; le meilleur de vos fournées, vous le donnerez au prêtre, pour que la bénédiction repose sur votre maison.

31 Les prêtres ne mangeront d’aucune bête crevée ou déchirée, que ce soit un oiseau ou du bétail.